« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

argument sur le concept musique

« argument sur le concept musique »

La musique, dans son sens général, le son est constitué le squelette principale même de la musique.En d’autre terme sans la présence du son on ne peut pas parler de la musique.

Anonyme
le 12/11/2016 à 15:45

Oui mais entre les sons il y a aussi des silences éloquents : Lien. Le son est certes indispensable à la musique mais aussi le silence.Voici un dossier qui aborde cette question de la présence du silence dans la musique : Lien.


azerty

le 13/11/2016 à 9:55

La musique est également un fruit du rythme, le placement dans le temps, les différents débits...

Anonyme
le 19/11/2016 à 17:08

Concrètement, il n’y a pas de notion sans qu’il y ait son contraire, donc vous avez tous les deux raison... Le mot “composer“ vient de latin “componare : organiser“, donc dans la musique, on organise les sons et les silences :)


Euterpe

le 19/11/2016 à 18:40

C’est vrai que le “son“ et le “silence langage“ fondent la musique même si le son est le plus parlé.

Anonyme
le 12/12/2016 à 14:35

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Le premier son enregistré de l’histoire fut la chanson “Au clair de la lune”. Ça s’est passé le 9 avril 1860 avec un phonautographe, dispositif inventé par Scott de Martinville, qui pouvait enregistrer des sons réels sous forme d’ondes sonores modulées par un stylet vibrant sur papier.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.