« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Non aux O.G.M. !

« Non aux O.G.M. ! »

Ils me font vraiment froid dans le do(s), les organistes génétiquement modifiés.





Symphozik

le 24/03/2014 à 22:49

Dans les perles, vite !


blopblop

le 25/03/2014 à 18:39

Les blagues, plutôt, non ? :P


Symphozik

le 25/03/2014 à 23:17

UN peu d’autodérision n’est pas ininterressant non plus :p oui, j’ai beaucoup (deux secondes quoi) hésite entreblague et perle, mais nos musicos préférés qui publient quelque chose d’aussi mémorable, c’est...mémorable ?


blopblop

le 26/03/2014 à 21:50

Aïe aïe aïe ! ça part vraiment en cacahuète, dis donc, tout ça ^^


Rafiki

le 29/03/2014 à 19:41

Les mises à jour sont trop sérieuses depuis quelques temps, je cherche à compenser…


Symphozik

le 29/03/2014 à 20:11

Mais c’est quoi le rapport avec la musique? Mais ce serait bien en tant que perle de commentaires


Profil supprimé

le 16/04/2014 à 20:10

Quand j’ai vu “organistes“ j’ai réalisé


Profil supprimé

le 16/04/2014 à 22:52

J’aime quand c’est sérieux, faites plein de mises à jour sérieuses en 2016 et ensuite c’est bon


Profil supprimé

le 16/04/2014 à 22:53

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Au plus profond de notre cerveau, nous possédons, comme tous les animaux, une “oreille de vigilance”. Elle commande un réflexe de fuite après l’audition d’un son inconnu annonciateur d’une menace. Et voilà pourquoi tant de gens prennent leurs jambes à leur cou quand ils entendent de la musique contemporaine, par définition pleine de “sons inconnus, voire inquiétants”.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.