« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Symphonies de Beethoven -conseils discographiques

« Symphonies de Beethoven -conseils discographiques »

Un mélomane qui bâtit sa CDthèque m’a contacté sur ma messagerie pour recueillir des conseils discographiques afin de se constituer une intégrale "en kit" des symphonies de Beethoven (c’est à dire par des chefs différents qui ont le "mieux réussi" chacune).
Ce mélomane n’a pas aimé les intégrales Harnoncourt, Immersel, Leibowitz, Karajan 1960’s. Mais a adoré le disque des 5° et 7° par Carlos Kleiber (DG).
A partir de ce maigre faisceau d’indices, quelles recommandations pourrait-on lui faire ?


Mélomaniac

le 19/09/2012 à 23:56

De continuer à chercher son bonheur en écoutant !
Sans plaisanter, la question est vaste et hautement subjective. Qu’il n’ait pas aimé Immersel se conçoit, je suis moi-même peu friand de ce genre de conception. Leibowtiz peut être oublié, ce n’était pas un grand chef... Harnoncourt et Karajan représentent de très bon exemples de ce qui se fait de mieux dans différent styles, mais encore une fois c’est une question de goût. Si ce mélomane a aimé Carlos Kleiber (et on le comprend !) qu’il fonce se procurer la 6e enregistrée en live (malheureusement son assez mauvais) en Bavière. Un sommet ! Sinon pour le coté clarté des plans orchestraux et transparence de l’orchestre que l’on retrouve chez Kleiber, je lui conseillerais d’aller voir chez Furtwängler ou chez Chelibidache. Ferenc Friscay aussi a fait de belles choses, tempi un peu lents a mon gout (mais 9e sensationnelle). Dans les modernes Christian Tielmann à Vienne se veut garant d’une certaine tradition ... à essayer. Eviter absolument la dernière intégrale Barenboim... Essayer Klemperer, toujours époustouflant. Et puis, chercher, chercher encore ... ;)


Symphozik

le 20/09/2012 à 0:07

Je me permet de rajouter Jochum à tout ça : une intégrale chez EMI, si je me souviens bien, datant des années 70, très bonne à mon goût, avec des tempi disons modérés, mais le tout avançant malgré tout ; assez proche de Furtwängler, en fait, je trouve (bien que pas aussi emporté dans le son, mais parfois plus clair dans l’articulation générale... bref). Voilà voilà.


Rafiki

le 15/10/2012 à 22:47

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Les castagnettes ont un sexe : il y a les femelles (hembra) plus aiguës, et les mâles (macho) plus graves. (écouter)

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.