« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Michael Tippett : biographie

« Un ami de Benjamin Britten »


  • Nom Tippett Prénom Michael Nation Angleterre
  • Naissance 02/01/1905, à Londres (Angleterre) Mort 08/01/1998, même ville Époque musicale Moderne

Michael Tippett est né à Londres le 2 janvier 1905. Comme son cadet, Benjamin Britten (né en 1913), il passe son enfance dans le Suffolk et fait des études au Royal College of Music de Londres avec les mêmes professeurs. Mais les ressemblances s’arrêtent là car il vient assez tard à la composition. Peu satisfait de ses premières œuvres qu’il détruira ou remaniera plus tard, il reprend ses études dans le privé et développe une grande habileté à manier le contrepoint qui se traduit dans son Premier Quatuor à cordes (1944 : écouter le début du mvt 3).

Homme de conviction, il n’hésite pas à afficher son homosexualité (il la mettra même en scène dans un opéra). Il est profondément sensible aux problèmes de son temps : guerres, famines, chômage, misère… Il traduit ses idées dans l’oratorio A Child of Our Time (1939-1941), protestation véhémente contre la persécution et la tyrannie (rechercher sur Youtube). En 1943, ses idées pacifistes lui valent une condamnation à trois mois d’emprisonnement.

Après la guerre, Tippett se consacre presque entièrement à la composition mais il n’est pas très prolifique. En près de 60 ans il compose principalement 4 quatuors à cordes, 4 concertos, 4 symphonies et 5 opéras. Les quatre-vingt-dix ans de Tippett sont célébrés en 1995 par un festival qui atteint son apogée avec la première mondiale de son dernier chef-d’oeuvre, The Rose Lake (écouter un extrait). Il meurt le 8 janvier 1998 dans sa ville natale.

Ressources liées pour Michael Tippett

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Lors de la première représentation de sa neuvième symphonie, Ludwig van Beethoven, complètement sourd, n’entend pas les ovations du public. C’est un musicien qui le tournera vers le public en liesse.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.