« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Mili Balakirev : biographie


  • Nom Balakirev Prénom Mili Nation Russie
  • Naissance 02/01/1837, à Nijni Novgorod (Russie) Mort 29/05/1910, à Saint Pétersbourg / Petrograd (Russie) Époque musicale Romantique

Né le 2 janvier 1837 à Nijni-Novgorod (Russie), Mili Alekseïevitch Balakirev est dès sa jeunesse attiré par la musique, mais ses ressources matérielles sont limitées. Sa mère lui enseigne les bases de la musique.

Balakirev, bien qu’il ne soit pas riche, prend une dizaine de cours de piano chez l’excellent professeur Dubuc. Pendant son adolescence, il travaille chez le riche mélomane Oulybychev, chez lequel il effectue des copies, des arrangements,...Il lui sera confié un peu après la direction de l’orchestre dont dispose son mécène. Le jeune homme étudie minutieusement les partitions des maîtres. En 1855, il rencontre Mikhaïl Ivanovitch Glinka, grand musicien. Sa voie est désormais choisie.

Arrivé à Saint-Pétersbourg, il se fait rapidement de nouveaux amis compositeurs, autodidactes aussi, parmi lesquels César Cui, Modest Moussorgski, Alexander Borodine, Nicola Rimski-Korsakov,...Il fonde avec ceux-ci le fameux Groupe des Cinq (connu sous le nom de Puissant petit groupe en Russie), qui a pour objectif de revaloriser la musique russe traditionnelle. C’est le fondateur et l’âme du groupe : étant le seul qui ait une solide formation musicale, il instruit ses camarades, analyse pour eux Ludwig van Beethoven, Franz Liszt et surtout Hector Berlioz.

Dès 1860, le groupe est sous les feux de la rampe. Mais Balakirev, qui organise plusieurs concerts, y reçoit à chaque fois une indifférence générale. À partir de 1862, il parcourt le Caucase et la Crimée et compile nombre de pages de musique folklorique. La même année, il refuse la direction de la Société musicale russe et fonde à Saint-Pétersbourg une école de musique. De 1883 à 1894, il est directeur de la Chapelle impériale de Saint-Pétersbourg, avec Nikolaï Rimski-Korsakov comme assistant. C’est pendant ces années qu’il reconstitue un groupe musical dont le membre le plus éminent sera Sergueï Liapounov.

Il est surtout connu pour Islamey, fantaisie orientale pour piano (écouter le début), aux couleurs modales et aux accents asiatiques qu’on retrouve dans le folklore traditionnel russe. D’une difficulté d’exécution redoutable, elle est considérée comme le sommet de la virtuosité de son temps.

Mili Balakirev meurt le 29 mai 1910. Il est l’un des continuateurs de Glinka, et est au moins aussi important que lui dans l’histoire de la musique russe.

Ressources liées pour Mili Balakirev

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Adriano Banchieri est le premier compositeur à chiffrer la basse continue sur les partitions (1595), à utiliser les nuances forte et piano (1613), et à utiliser la barre de mesure moderne.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.