« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Mort de Johnny Hallyday

azerty, le 06/12/2017

Difficile d’ignorer l’annonce de la mort de Johnny Hallyday qui tourne en boucle sur tous les médias (et même sur Symphozik). Il faut reconnaître à cette star du show-business l’immense talent d’avoir flairé en premier le potentiel d’un grand nombre de tubes qu’il a interprétés de façon remarquable. Ombre au tableau de cette bête de scène, ses ennuis fiscaux qui l’amenaient à résider la plupart du temps à l’étranger pour échapper au fisc français.

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La volonté de Robert Schumann de devenir un pianiste virtuose lui fait commettre une regrettable sottise : il crée un appareil pour améliorer l’indépendance de ses doigts…qui lui paralysera finalement le majeur de la main droite, à seulement 21 ans, et le prive de ce rêve.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.