« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Musiciens d’orchestre en danger

azerty, le 12/04/2016

Les musiciens d’orchestre sont soumis à des niveaux sonores qu’on ne soupçonne pas. La fameuse "Chevauchée des Walkyries" peut faire grimper le sonomètre jusqu’à 137 dB, soit la puissance d’un avion à réaction ! On comprend dans ces conditions la plainte déposée par un altiste du Royal Opéra House (France musique). Pour éviter la perte d’audition et autre acouphènes, la plupart des musiciens d’orchestre porte des bouchons d’oreille. L’idéal  est un appareil sur mesure, qui atténue le son sans enlever sa finesse, tout en restant discret. Plus d’infos

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.