« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Musique et subversion

azerty, le 18/03/2016

On avait déjà l’exemple d’Israël où jouer du Richard Wagner est quasiment impossible. On savait aussi qu’en Iran, pas de femme dans les orchestres. Après cet exemple, ou cette bande-annonce, on ne s’étonnera plus qu’écouter de la musique puisse vous transformer en singe ou en porc...Rappelez-vous en bien ça avant de surfer sur Symphozik !

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Si vous souhaitez cumuler en même temps concert d’orgue et lèche-vitrine, renseignez-vous sur l’immense orgue Wanamaker, à Philadelphie (États-Unis), qui occupe le même bâtiment qu’un magasin de mode.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.