« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Ralph Vaughan Williams : biographie

« Un précurseur de Benjamin Britten »


  • Nom Vaughan Williams Prénom Ralph Nation Angleterre
  • Naissance 12/10/1872, à Down Ampney (Angleterre) Mort 26/08/1958, à Londres (Angleterre) Époque musicale Moderne

Ralph Vaughan Williams est né le 12 octobre 1872 à Down Ampney, Gloucestershire (Grande-Bretagne). Petit neveu de Charles Darwin, ce compositeur britannique très actif, encensé au Royaume-Uni, boudé en France, est peu à peu reconnu dans notre pays.

Il est formé au Royal College of Musicde Londres en même temps que Gustav Holst, avec qui il engage une profonde amitié. Les deux jeunes gens s’influenceront mutuellement. D’autres rencontres seront décisives : celle, en 1897, de Max Bruch avec qui il prend des cours, et celle, en 1908, de Maurice Ravel avec qui il suivra des leçons intensives d’orchestration. À la même époque, il recueille des chants de tradition orale dans tout le royaume britannique, mélodies qu’il utilisera dans ses compositions. Il participe donc activement au renouveau de la musique anglaise (voir : Existe-t-il une musique anglaise ?).

En 1910, Fantasia on a Theme of Thomas Tallis va le révéler au grand public (écouter). Agé de 41 ans quand débute la première guerre mondiale, il se porte volontaire. L’exposition prolongée aux tirs d’artillerie sera à l’origine de sa perte d’audition. Ensuite, son style d’écriture va évoluer : tantôt mystique tantôt dissonant, et culmine avec l’intense Symphonie n° 6 en 1947 (rechercher sur Youtube). Il décède le le 26 aout 1958 à Londres.

Ressources liées pour Ralph Vaughan Williams

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

L’organiste de la Marienkirche, Dietrich Buxtehude, dans ses vieilles années, décide de trouver un successeur. Plusieurs candidats postulent, mais pour reprendre le poste, il faut épouser la fille Buxtehude, plus très jeune...Plusieurs musiciens déclinent alors l’offre, s’estimant – sans doute – indignes de cet honneur.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.