« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | Concert Baroque: Gloria et Magnificat de Vivaldi | Lancement de l’appel à projet Fest’Up | Gradiva l’opéra... on continue | Creation de l’Opéra Gradiva
Inscription Mot de passe oublié

Résultats de recherche

Commentaires des internautes

Anonyme, le 21/04/2016 à 19h26
Pour toi je dédis ce poème,
Mystérieux rédacteur,
Car de tout ton coeur,
Tu résous nos problèmes.
Que cela soit de mauvaises connaissances,
Ou des biographies à rendre en permanences.
Un grand merci de tous tes lecteurs,
Tu rentreras dans la légende, ô mystérieux rédacteur.

Malik, 12 ans, lecteur de symphozik (ça rime ^^)

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Au plus profond de notre cerveau, nous possédons, comme tous les animaux, une “oreille de vigilance”. Elle commande un réflexe de fuite après l’audition d’un son inconnu annonciateur d’une menace. Et voilà pourquoi tant de gens prennent leurs jambes à leur cou quand ils entendent de la musique contemporaine, par définition pleine de “sons inconnus, voire inquiétants”.