« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Remo Giazotto : biographie


  • Nom Giazotto Prénom Remo Nation Italie
  • Naissance 04/09/1910, à Rome (Italie) Mort 26/08/1998, à Pise (Italie) Époque musicale Non précisée

Remo Giazotto est un musicologue, critique musical et compositeur italien né le 4 septembre 1910 à Rome et mort le 26 août 1998 à Pise. Il apprend le piano et la composition au conservatoire de Milan, et étudie la littérature et la philosophie à l’université de Gênes.

En 1932, il intègre les effectifs de la revue trimestrielle Rivista musicale italiana en tant que critique puis en tant qu’éditeur (1945-1949). En 1949, il devient directeur des programmes de la musique de chambre pour la Radio Audizioni Italiane, avant d’en diriger les programmes internationaux. Il préside également le jury d’audition de la radio et édite les biographies de compositeurs qu’elle publie.

Il enseigne l’histoire de la musique à l’Université de Florence de 1957 à 1969. Entre-temps, en 1962, il est nominé à l’Académie nationale Sainte-Cécile, l’une des plus anciennes sociétés musicales du monde. En 1967, il devient co-éditeur de la Nuova rivista musicale italiana (Nouvelle revue musicale italienne).

S’intéressant à la musique baroque, Remo Giazotto est entre autres l’auteur de biographies d’Antonio Vivaldi, d’Alessandro Stradella, ou encore de Tomaso Albinoni, compositeur alors oublié qu’il découvre à la fin des années 1930, s’attelant dès lors notamment à la rédaction du catalogue de ses œuvres et entreprenant de le ressusciter (dans les mémoires, s’entend). L’aboutissement et la réussite de cette volonté de faire redécouvrir Albinoni aboutit en 1958 au fameux Adagio d’Albinoni, œuvre extrêmement populaire et attribuée par le grand public à Albinoni, mais composée en réalité par Giazotto lui-même.

Ressources liées pour Remo Giazotto

Commentaires des internautes

panoufle, le 28/11/2016 à 21h41
Etes-vous sûr que la photo est bien celle de Giazotto ? Moi je pense que c’est Herbert von Karajan... Lavez-moi d’un doute. Merci.

Symphozik, le 29/11/2016 à 21h32
Bonsoir, c’est en tout cas la photo qu’on retrouve sur Internet !

Anonyme, le 27/12/2016 à 15h30
je suis LE peintre de la musique, le portrait est bien sûr....Karajan.....c’est le danger d’internet ! une image volée !

Symphozik, le 27/12/2016 à 21h26
Alors c’est qu’il est introuvable…Merci pour le signalement !

Anonyme, le 28/09/2017 à 8h41
C’est Karajan bien sûr

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Pouchkine (dans sa pièce "Mozart et Salieri") et Miloš Forman (dans son film "Amadeus") comptent parmi les colporteurs de la rumeur selon laquelle Antonio Salieri aurait provoqué la mort de Wolfgang Mozart. Cette thèse a pris du plomb dans l’aile, l’Italien figurant par exemple parmi les rares personnes présentes à l’enterrement du prodige.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.