« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Thomas Morley : biographie

« Un maître du madrigal anglais »

Introduction musicale : écouter Voici venir le mois de mai

  • Nom Morley Prénom Thomas Nation Angleterre
  • Naissance vers 1558, à Norwich (Angleterre) Mort vers 1602, à Londres (Angleterre) Époque musicale Renaissance

Né à Norwich (Angleterre) vers 1558, Thomas Morley est le fils d’un brasseur. Il reçoit rapidement une première éducation musicale à la cathédrale de Norwich.

En 1583, Morley devient l’organiste de la cathédrale où il s’était formé. En 1589, il accepte le poste d’organiste à Saint-Paul (Londres). À partir de 1592, il est Gentleman de la Chapelle Royale. Diplomé ès musique de Oxford, Morley est également l’élève de William Byrd (qui en plus de la musique lui enseigna également... les mathématiques). Morley se maria deux fois pour avoir quatre enfants. Morley aurait rencontré le dramaturge anglais William Shakespeare, habitant près de chez lui.

Morley meurt en octobre 1602. Il a diffusé en Angleterre le madrigal italien et a publié un traité sur la musique anglaise de la Renaissance : "A Plaine and Easie Introduction to Practicall Musicke" (publié en 1597), dédié à W. Byrd. Il est le compositeur le plus important de l’école anglaise du madrigal et du règne d’Elisabeth 1ère (dont il est à peu près l’exact contemporain) : écouter It was a lover.

Ressources liées pour Thomas Morley

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ses séjours à Lyons-la-Forêt, agrémentés de promenades dans les bois (quand le loup n’y était pas), inspiraient Maurice Ravel, qui composa dans ce petit village de l’Eure le Tombeau de Couperin (1917) et une orchestration des Tableaux d’une Exposition de Modest Moussorgski.

Nouveautés sur Symphozik

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.

18/10 : Dossier sur les styles / genres musicaux et nouveau Q.C.M. sur le jazz.

13/10 : Dossiers sur le Lied et la mélodie et sur les rapports entre musique et littérature. Bonne lecture !