« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Tommaso Giordani : biographie


  • Nom Giordani Prénom Tommaso Nation Italie
  • Naissance vers 1730, à Naples (Italie) Mort vers 1806, à Dublin (Irlande) Époque musicale Classique

Ne pas confondre Tommaso Giordani avec Giuseppe Giordani (1745-1798) avec lequel il n’a aucun lien de parenté. Tous deux compositeurs contemporains et compatriotes (ce qui n’est pas très malin), on a parfois du mal à départager leurs œuvres respectives.

Né à Naples vers 1730, Tommaso Giordani formera plus tard avec son père (un chanteur librettiste et impresario) et sa famille une petite troupe itinérante, qui lui permet de faire interpréter ses œuvres en Europe : ils jouèrent en effet à Graz, à Francfort, à Amsterdam et à Londres où est exécuté le premier opéra du compositeur. Entre 1768 et 1783, Giordani vit à Londres. Il créé trois opéras, écrit des arrangements, etc. Il fait un succès avec son ouverture The Elopoment (1767). Il retourne ensuite à Dublin, où il était déjà passé. Il y finira sa vie en tant que professeur de piano, la troupe familiale ayant été dissoute quelques temps auparavant.

Giordani meurt en février 1806 à Dublin. Il aura composé environ cinquante opéras, un oratorio, Isaac, un Te Deum, des cantates, des concertos et des sonates pour piano, ainsi que beaucoup de musique instrumentale.

Ressources liées pour Tommaso Giordani

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Le nettoyage de votre instrument à vent n’est pas facultatif : outre les aspects esthétique et sonore, c’est la santé de l’instrumentiste qui est en jeu ! Plus d’infos : Allo Docteurs

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.