« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Une Carmen chamboulée

azerty, le 10/01/2018

Pour dénoncer les violences faites aux femmes (ça faisait longtemps), le metteur en scène a changé la fin du célèbre opéra de Georges Bizet : ce n’est plus Don José qui tue Carmen mais l’inverse…ou presque : lors de la première représentation, le pistolet n’a pas fonctionné, Don José s’est écroulé en silence et la seule explosion fut celle des rires dans la salle. #BalanceTonAccessoiriste Plus d’infos

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Hans Guido von Bülow était réputé donner la plupart de ses concerts de mémoire, en tant que pianiste ou que chef d’orchestre.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.