Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

Forum musical - Échanges divers (ex derniers commentaires)

Référendum ADP
Nouvelle conversation

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Par Anonyme, le 14/08/2019 à 20:58

Je n’aime pas trop Rachmaninov,à part le concerto n2 que je trouve extra,il me semble l’avoir écrit il y a quelques mois de cela. Mon préféré chez les russes reste évidemment Tchai. JUJU.

Par Anonyme, le 15/08/2019 à 4:41

Nuit sans sommeil,alors Concerto n 2 Rachmaninov(mon préféré) par Malofeev;comme le chante Ferré:c’est extra!le feu et la glace,la sensualité et la grâce,ce jeune homme est un réel miracle sur la très longue liste des jeunes pianistes d’aujourd’hui,je pense que je vais aller dormir maintenant ,des étoiles plein la tête!M-Juliette.

Par Anonyme, le 15/08/2019 à 9:42

Cortot immense pianiste mais très controversé pendant l’occupation,dommage. Marcel

Par Jihel, le 15/08/2019 à 11:30

“ l’émotion passe également par leur visage,cela est souvent très impressionnant (en tout cas pour moi)et pour la plus part des grands pianistes,c’est le cas.Vous écrivez qu’ils essaient de faire ressortir toute la beauté d’un morceau;c’est bien là le but recherché non?L’intensité dont vous parlez et qui pour moi passe donc aussi par le visage,c’est un peu comme le sentiment amoureux “ Je ne peux pas souscrire à cela Coquelicot. Pour moi, la musique, c’est le son et les silences qui vont avec. C’est du son que j’attends tout pour ce qui concerne la musique. Le spectacle d’un musicien peut m’aider à comprendre ce que ma sensibilité musicale , malheureusement entravée par des idées, des habitudes, un conditionnement, des prédispositions inadéquates, ne parvient pas à capter, puisque c’est une indication subtile de ce que le musicien ressent et joue, mais c’est tout. Et comme je pense que l’on a plus de possibilité avec les doigts qu’avec la bouche, le piano est un instrument particulièrement intéressant de ce point de vue; L’intensité, la sensualité doivent être dans le son, et je voudrais bien que l’on me démontre un jour, si c’est possible, (selon moi ça ne l’est pas) que ce que vit le pianiste, la façon dont son corps et ses doigts se trouvent n’ont strictement aucune influence sur le son produit. . Si, comme dit un de mes philosophes, je pouvais avoir mes facultés auditives au maximum de leurs capacités, et si j’avais une finesse, de l’ouîe extraordinaire, et si, en plus, j’étais dans un état de sensitivité extraordinaire, je pourrais mieux saisir cette sensualité, s’il y en a. En revanche, comme je l’ai toujours dit, je ne sus pas du tout contre une forme d’expression artistique qui viendrait compléter un concert. (j’ai d’ailleurs vu ça) Et s’il n’y en a pas, il est clair que le musicien peut être quelque chose de beau à voir; Mais c’est en plus, et ce n’est pas la même chose; Désolé si je suis difficile à comprendre.

Par Anonyme, le 15/08/2019 à 14:39

Vous n’êtes pas difficile à comprendre cher Jihel,c’est encore et toujours une histoire de ressenti,mais combien de musiciens sont tellement dans leur élément,sont tellement pris par ce qu’ils essayent de transmettre que je leur trouve même parfois une sorte de douleur lors de certains mouvements surtout les allégro et les fortissimo;Je ne pense pas que la bouche ai moins d’importance que les doigts;il y a et là je parle des sentiments amoureux, des silences aussi,des soupirs(qui sont des sons)et bien d’autres choses dont ici je ne veux pas parler!Nous écrivions il y a quelques mois sur des musiciens qui“parlent“ou mâchonnent en même temps qu’ils jouent Glenn Gould en est le meilleur exemple,et les yeux;le regard en général y est aussi pour quelque chose;regardez un ou une violoniste,je veux dire que je trouve que tous les sens sont en éveil en musique comme en amour.Bon ,je suis une femme et cela fait peut-être une différence.Ayant vécu à 20ans une passion folle avec un jeune-homme qui aimait la musique et surtout le piano,je peux vous dire que la sensualité est pour moi ce qui est le plus beau dans une relation.....mais bon,je m’égare et vous ai dit que j’étais folle!je suis peut-être trop sentimentale(mot que je préfère à romantique)Le jeune -homme en question est décédé à 22ans,il serait devenu mon époux mais le destin s’en est mêlé malheureusement.Restons un un instant en musique;avez-vous écouté les jazzmans? et la citation de Chopin,qu’en pensez-vous?Je vous envoie un bisou (du bout des doigts)excusez ma hardiesse!J’espère que madame Jihel(si il y en a une)ne sera pas jalouse!vos écrits sont toujours les bienvenus,vous m’aidez à mieux comprendre la musique et à l’aimer encore plus ainsi que la Vie.Merci!M-Juliette.

Par Anonyme, le 17/08/2019 à 13:50

Matsuev,grand parmi les grands,superbe interprétation. Marcel

Par Anonyme, le 18/08/2019 à 12:00

Regardez jouer Malofeev la valse n1 du Méphisto de Liszt et dites-moi si le visage de cet ange de la musique n’exprime rien?Je suis sans voix devant ce jeune prodige! M-Juliette.

Par Jihel, le 19/08/2019 à 8:52

“ combien de musiciens sont tellement dans leur élément,sont tellement pris par ce qu’ils essayent de transmettre que je leur trouve même parfois une sorte de douleur lors de certains mouvements surtout les allégro et les fortissimo;“ Deux petits mots, je répondrai au reste plus tard. Je fais maintenant une différence entre les expressions des musiciens qui me semblent dépendre au moins en partie d’un effort, et les expressions involontaires qui ne sont que des symptômes de ce qu’ils vivent intérieurement; Et...je ne sais pas à quelle phrase de chopin vous faites allusion.

Par Anonyme, le 19/08/2019 à 9:23

C’était une citation de Chopin:Bach est un astronome qui découvre les plus merveilleuses étoiles,Beethoven se mesure à l’univers,moi je ne cherche qu’à exprimer l’âme et le coeur de l’Homme.Nous y voila;vous écrivez:des symptômes de ce qu’ils vivent intérieurement,c’est justement de cela dont je veux parler.Que se passe t-il dans leur tête et dans tout leur corps parfois?cette attitude qui va de pair avec ce qu’ils jouent,c’est parfois une sorte de transe et que l’on ne trouve pas forcément que dans le classique.C’est mon humble avis et je retrouve tout cela lors des prestations d’un Malofeev ou d’un Trifonov par exemple.

Par Jihel, le 19/08/2019 à 11:56

Matsuev, en plus Marcel, il fait partie de ceux que j’aimerais bien rencontrer. Pour la bouche, les sentiments et les sons dont vous parlez Juliette, c’est un sujet différent, mais puisque cela renvoie un peu à une discussion que j’avais eue avec Azerty, au sujet du rapport sons-musique, disons que ce dont on ne parle pas beaucoup, ou pas, chez les musiciens, c’est l’idée de destinataire; Ou l’idée que la musique peut être aussi un moyen. Alors oui, différents sons non répertoriés, peuvent être considérés comme une musique. Mais dans un film d’horreur, on peut imaginer que la musique est devenue une science, un objet de recherche scientifique indépendant du reste. Et que ces chercheurs ayant beaucoup travaillé et mobilisé les parties les plus intellectuelles du neocortex à propos des structures, des éléments constitutifs, de la logique etc de la musique parviennent à inventer un truc qui ne peut être compris que par des experts dans un laboratoire. Qu’est-ce que l’art ? posait-on comme sujet en philosophie. Réponse cynique : c’est ce que les experts déclarent que c’est. Et les experts en imposent. Autre réponse, la mienne : c’est au moins une des choses qui justifient que le monde ne mérite pas d’être détruit.

Par Anonyme, le 19/08/2019 à 14:55

je suis à cent pour cent de votre avis,mais pardon d’y revenir,l’amour et la fraternité pour moi sont aussi des choses qui justifient que le monde ne mérite pas d’être détruit .Même s’il ne restait pas beaucoup d’humains sur cette fichue planète,il nous reste l’espoir!Toujours pas d’avis sur la citation de Chopin?Quant à Marcel,il a bien raison sur Matsuev,immense pianiste!M-Juliette.Hier soir,Liszt (valse n 1 Méphisto),grandiose!je l’ai écoutée en boucle,je suis captivée.

Par Anonyme, le 20/08/2019 à 8:35

Une oeuvre si difficile à interpreter pour un si jeune homme,cela tient du miracle! Wistéria

Par Jihel, le 20/08/2019 à 12:50

Quelle oeuvre, Wisteria ? ....... - Allo Houston, nous avons un problème - Quel est votre problème, Apollo ? - C’est Juliette, ce n’est pas encore un problème, mais ça pourrait le devenir. Voilà...bla bla bla; -Allo Apollo, voilà ce que vous allez lui appliquer. 1 Qu’elle s’imagine être un de ces compositeurs géniaux, tiens, Beethoven. 2 Qu’elle soit le jeune Beethoven porté par son génie mais doutant un peu de lui-même comme tout humain 3 Qu’elle se pénètre bien que l’amour et la fraternité peuvent sauver le monde 4 qu’elle se mette à faire des conférences sur ces 2 vertus 5 qu’elle se mette à composer des oeuvres sur le thème de l’amour et de la fraternité 6 qu’elle donne des concerts au profit des associations qui militent pour l’amour et la fraternité 7 qu’elle fasse passer la pratique de l’amour et de la fraternité avant l’expression de son génie 8 qu’elle donne des concerts en hommage aux grands de ce monde qui plaident, pour l’amour et la fraternité

Par Anonyme, le 20/08/2019 à 13:15

la fameuse valse dont parle M Juliette jouée par Alexander Malofeev (Liszt) Wistéria

Par Anonyme, le 20/08/2019 à 13:30

Je ne vous comprends pas,ou alors mal Jihel,pourquoi vous moquez vous de moi?Qu’ai-je dit de mal?Expliquez -moi:ce n’est pas encore un problème mais ça pourrait le devenir;franchement ,je ne vous suis plu,je suis déconcertée par votre texte,mais peut- être trop stupide pour vous comprendre!M-Juliette désemparée.

Par Anonyme, le 21/08/2019 à 10:23

Expliquez à votre engin à propulsion que pour elle,ses petits bouts d’amour et de fraternité vont 1:visite toutes les semaines à la maison de retraite de sa ville apporter un peu de réconfort aux pauvres anciens souvent abandonnés par leur familles 2 rencontrer les amis et s’éclater au théâtre 3 apporter les médicaments de l’officine aux malades ne pouvant plus se déplacer 4 garder les enfants “à problèmes“quelques heures par jour pour soulager des parents complètement dépassés 5 assister aux conférences données par son frère sur des sujets divers et rencontrer du monde afin de se sentir moins seule 6 donner un coup de main aux associations de sa ville lors des fêtes médiévales 7 faire les quêtes pour le renouvellement de certains bâtiments du village attaché à la ville 8 aimer même ceux qui ne vous rendent pas leur amour et vous ignorent et enfin terminer cet ouvrage qu’elle est entrain d’ écrire de tout son COEUR..........cher Jihel.

Par Jihel, le 21/08/2019 à 13:49

Vous n’avez rien dit de mal Juliette, je ne suis pas un censeur. Je me moquais un peu perfidement de vous avec cette fable en essayant de vous faire comprendre que ces choses sont absolument magnifiques mais irréalistes. On ne peut pas, selon moi, vivre selon ces choses magnifiques. Rien dans la vie et le monde ne leur obéit. Beethoven a consacré sa vie à la musique qu’il portait en lui, il n’a pas essayé de devenir une sorte de modèle moral. Et on est tous pareils, on doit s’accomplir autant que possible de la façon qui est la nôtre; Ma folie, à moi, c’est de n’accorder aucune valeur à ce qui est général, répandu, de quelque nature que ce soit. Je dois expérimenter moi-même l’effet des choses. Si bien que j’ai utilisé cette fable, Pas question de vouloir démontrer ou vous convaincre de quoi que ce soit. Vous êtes absolument libre d’avoir une opinion contraire. Je trouverais même ça bien. On aime trouver des tas de choses différentes dans la musique, Pourquoi pas dans la vie ? Je détesterais vivre dans un monde où tout le monde essaie d’incarner l’amour et la fraternité. Mes excuses si je vous ai blessée. Avez-vous des nouvelles de Daniela ? .

Par Anonyme, le 21/08/2019 à 15:25

Ce que j’ai répondu ce matin n’est pas encore validé,vous le lirez plus tard.Quant à Daniela,je n’ai pas de nouvelles,je vois qu’elle nous manque à tous;je pense qu’elle est suivie par un médecin italien et je lui souhaite un prompt rétablissement.La perfidie ,autrement dit la fourberie je ne l’imaginais pas en vous et c’est cela qui me blesse même si vous la tournez en dérision,mais je vous pardonne,je vous aime bien et vous respecte tout autant.Je sais trop bien que l’on ne peut pas changer le monde,mais sachant que les petits ruisseaux font les grandes rivières,on doit, même à une petite échelle semer des petites fleurs d’amour et d’amitié autour de nous.Personnellement ,je vous trouve parfois désabusé,déçu par certains évènements dont la vie vous a peut-être maltraité,je me trompe peut-être,mais cela m’en donne l’impression.Chez moi,pour vous donnez un exemple,on ne comprends pas pourquoi j’aime tant Beethoven,je l’ai déja expliqué à plusieurs reprises,idem pour George Sand.Même si elle était baronne de son état par son mariage avec Dudevant elle était une femme libérée en son temps,son intelligence me fascine,elle ne s’est jamais prise pour une grande bourgeoise, ne faisait pas étalage de ses biens ni de sa culture;elle était bien au-dessus de cela.Ses écrits sont en même temps les évènements de son temps(Commune) etc...mais elle pouvait tout autant faire des pages sur la nature,sur les Hommes,3 ou 4 pages rien que sur les fauvettes de son jardin;faire des confitures et parler avec les paysans,c’est pour cela que je l’aime,elle a su rester humble malgré l’immense écrivain qu’elle fut.Je suis née en Belgique,mais lorraine depuis 65 ans,combien de fois à l’école me disait-on:oh mais toi tu es une DE ,on se moquait de moi en m’appelant melle chic,ce qui me faisait de la peine,mais mon père pharmacien m’a toujours dit de ne pas m’en faire, que c’était si bête que cette bêtise coulait à flots sur leur visage et il me faisait rire!Bref,revenons à nos moutons:à chacun sa folie,vous avez la vôtre,j’ai la mienne,mais préfère vivre entourée d’affection et de tendresse,de musique,surtout celle de qui vous savez!Nous sommes tous différents et heureusement!vous vous excusez au près de moi,j’ accepte si vous me faites plaisir en écoutant Fr.Hardy, une magnifique chanson L’Amitié,peut -être la connaissez-vous? M -Juliette.

Par Jihel, le 21/08/2019 à 18:16

Au fait, Wistéria, si vous écoutez Liszt en ce moment, il y a un autre jeune, une, du même âge que Malofeev (à un an près peut-être) très talentueuse (j’en avais déjà parlé pour Grieg et Chopin) C’est Yerin Yang. par exemple : www.youtube.com/watch?v=slBTGrSXiNw Et pour sûr, son corps à corps avec le piano n’est pas affecté. C’est sa façon de jouer. Elle en a besoin.

Par Anonyme, le 21/08/2019 à 19:44

Merci pour l’envoi du lien,mais je ne connais pas du tout mais belle interprétation Wistéria

Par Anonyme, le 22/08/2019 à 17:32

En cure avec mamie pour 3 semaines,à bientôt!Marcel

Par Anonyme, le 23/08/2019 à 8:17

allo! symphozik en panne ou bien en vacances?Coquelicot.

Par Anonyme, le 23/08/2019 à 8:45

Désolée Jihel,mais le site ne valide pas mes réponses en ce moment M-Juliette.

Par Anonyme, le 23/08/2019 à 11:37

Coucou,revoila azerty sur le forum,ou était-il passé?

Par Symphozik, le 23/08/2019 à 15:40

[SLOGAN] Pour une validation automatique, pensez à l’espace membre (nécessite une adresse électronique par compte)

Par Anonyme, le 23/08/2019 à 20:11

Belle citation de Hermann Hesse:je connais bien le sentiment de tristesse qu’inspire la précarité de toute chose,je l ’éprouve à chaque fois qu’une fleur se fane.Mais il s’agit là d’une tristesse sans désespoir.Je trouve cela très beau!M-Juliette.

Par Jihel, le 24/08/2019 à 19:10

Wistéria, avec le piano particulièrement,, (difficile avec le violon la flûte ou le hautbois) c’est chaque note qui peut être un événement, chaque note qui peut prendre une dimension ou une signification spéciale, et donc l’interprète, peut, éventuellement, ne pas livrer un produit global bien ficelé , mais provoquer en nous des émotions uniques. Invitation à ne pas penser du tout mais à être touché. Peu importe où Azerty était passé, (c’est son affaire) ce qui nous intéresse, c’est par où il va maintenant passer.

Par Jihel, le 24/08/2019 à 20:05

Bonne nuit ! Quoi de plus romantique que le violoncelle quand il ne fait pas trop dans la tristesse. www.youtube.com/watch?v=g0yt_RThjzE

Par Anonyme, le 26/08/2019 à 8:34

La cinquième ce matin pour réveiller ceux qui dorment et veulent faire la grasse matinée;il y a du boulot au jardin!.Coquelicot M-J.

Par Anonyme, le 28/08/2019 à 14:22

L’Art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’Art. R.Filliou. M-J Coquelicot.

Par Jihel, le 28/08/2019 à 19:33

Eh bien moi, c’est la fantaisie écossaise de Bruch qui n’arrête pas de se présenter à mon esprit dès qu’une séquence dans une autre oeuvre d’un autre compositeur a quelque ressemblance avec elle. Donc même quand je ne l’écoute pas, temps normal, elle n’est jamais très loin. Bizarre ! Est-ce mon âme celte qui s’éveille soudain ? Est-ce l’évocation de la mer (mon blog me dit que c’est pertinent vu le succès de l’extrait proposé) Est-ce la puissance réelle dans ce morceau de Bruch ? Est-ce l’interprète qui, pour d’autres oeuvres, laisse à désirer, mais là, il est bon Est-ce autre chose ? En tout cas, la puissance est souvent là. www.youtube.com/watch?v=3aVET-CDRWk

Par Anonyme, le 28/08/2019 à 21:57

Je préfère l’introduction,j’ai bien aimé Perlman pour cette suite,c’est très beau mais un peu triste,je ne connais pas assez ce compositeur pour en discuter et le violoniste aussi,donc j’ai opté pour Perlman que j’aime beaucoup par ailleurs.M-Juliette.Bonne nuit cher professeur.

Par Anonyme, le 30/08/2019 à 11:10

Je viens d’apprendre par l’ami de Daniela qu’elle sera rapatriée en France la semaine prochaine et que son état de santé n’est pas stable du tout.Je l’embrasse de tout coeur et mes pensées vont aussi à ses enfants et à sa famille en Italie.M-Juliette.

Par Jihel, le 30/08/2019 à 11:36

Je suis ainsi fait que parfois je préfère les interprétations les meilleures, et parfois, la fragilité et les imperfections que j’entends ajoutent au caractère propre de l’oeuvre. Comme ici. Par exemple, le concerto 4 pour violon de Mozart par Hahn, c’est impeccable, mais il y a un autre interprète qui transmet plus de sensibilité par moment.

Par Anonyme, le 30/08/2019 à 14:14

Quel est cet interprète?

Par Anonyme, le 30/08/2019 à 14:55

suite;heureuse de voir les mots fragilité et imperfections dans votre texte,vous qui me semblez toujours vouloir être dans la perfection des oeuvres,de ne pas pardonner un faux pas,cela prouve que votre sensibilité est bien plus grande que je ne le pensais.En ce qui me concerne j’ai fais une découverte avec Pinchas Zukerman,il est extraordinaire,je n’en ai jamais entendu parler jusqu’ici et je viens de le découvrir dans ce concerto n 4 par ailleurs merveilleusement joué par Hilary Hahn.Mes pensées vont vers cette chère Daniela.Bonne journée! M-Juliette.

Par Jihel, le 31/08/2019 à 13:02

Si je savais qui il ? est .. www.youtube.com/watch?v=La08LYpRiWY Il y a quelques petites choses vraies dans la vie, sans avoir peur de me tromper : 1 j’ai toujours dit que j’étais sensible 2 entre l’image que l’on donne de soi, involontairement, à travers ce qu’on dit et l’image que l’interlocuteur se fait de soi à partir de cette image envoyée, il y a une marge, et entre l’image que l’interlocuteur se fait et la réalité de ce qu’on est, il y a un abîme. C’est la raison pour laquelle j’ai de plus en plus tendance à ne me faire aucune image des autres afin de ne pas m’égarer inutilement..

Par Jihel, le 31/08/2019 à 13:16

Le violon est riche en sonorités subtiles, il faut pouvoir capter les fragrances qu’il émet. Pas facile souvent de les détecter et de faire la distinction entre le manque de pureté et ces fragrances.

Par Anonyme, le 31/08/2019 à 16:10

Vous êtes effectivement sensible, vous me l’écriviez l’an dernier;même plus sensible que moi.Parfois vous semblez si exigent et ensuite vous vous adoucissez au contact d’une oeuvre que vous aimez particulièrement et à laquelle vous pouvez pardonner certains petits défauts,certes très légers;mais c’est votre personnalité que le respecte et que j’aime.Ca me fait penser à un parfum quand on parle de pureté et de fragrance,le même parfum qui plaira à untel ne plaira pas forcement à un autre et cela vaut aussi pour la musique.Le violon n’est pas mon instrument préféré vous le savez,mais il y a des oeuvres tout de même dont je ne pourrais me passer,la liste serait longue!Vous parliez d’un autre interprète qui transmet plus de sensibilité par moment.Qui est-ce?Merci Jihel M-Juliette.

Par Anonyme, le 01/09/2019 à 19:30

On ne s’égare jamais inutilement,au bout du compte on a quelques fois de jolies surprises!

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Poster une réponse

Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

🎂 Vítězslav Novák est un compositeur tchèque né à Kamenice nad Lipou le 5 décembre 1870 et mort à Skuteč le 18 juillet 1949. Élève d’Antonin Dvorak au Conservatoire de Prague, il y enseignera lui-même de 1909 à 1920. Fervent patriote, à l’instar de Dvorak, de Leoš Janáček et de bien d’autres…

Nouveautés sur Symphozik

22/10 : À défaut de mise à jour et bien que blasé, Symphozik se lance dans la politique. SIGNEZ ! (ou pour les esprits de contradiction : NE SIGNEZ PAS !)

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?