« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Quel est le petit nom de ce morceau ?

« Quel est le petit nom de ce morceau ? »

Lien S’il vous plaît

Anonyme
le 07/04/2017 à 21:06

Le morceau joué au piano ou au pipeau ?
--> [ ]


Symphozik

le 08/04/2017 à 11:14

J’hésite entre “zizinette“, “eau tiède“ ou “un cœur gros comme ça“.

Anonyme
le 08/04/2017 à 11:36

Ce morceau est une lointaine déformation de “nous n’irons plus au bois“, chanson populaire bien connue dont le prolifique auteur est monsieur “Anonyme“... ce qu’aurait dû rester le monsieur qui nous assène ce discours creux.

Anonyme
le 08/04/2017 à 11:44

’Et j’entends siffler le train’ de Richard Anthony

Anonyme
le 08/04/2017 à 11:47

Quel est le petit nom de ce morceau ? Moi je pencherais plutôt pour un extrait de la 10e symphonie de Beethoven, seul compositeur digne d’accompagner le noble discours de ce Monsieur...


azerty

le 09/04/2017 à 10:43

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

On sait par une lettre d’Édouard Lalo écrite en 1880 qu’un groupe « opposé aux tendances académiques » s’offraient de temps à autre un « dîner des pris de rhum » … ses membres (Chabrier, Messager, Fauré, Duparc et Vincent d’Indy) étaient tous des recalés du fameux Prix de Rome !

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.