Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Antoine Boësset
Biographie


  • Nom Boësset Prénom Antoine Nation France
  • Naissance vers 1587, à Blois (France) Mort08/12/1643, à Paris (France) Époque musicale Baroque

Probablement né à Blois au début de l’an de grâce 1587 (il est baptisé le 24 février de cette année), Antoine Boësset est membre d’une famille assez aisée (précision, quand tu nous tiens...).

Boësset a été l’élève de Pierre Guédron (son futur beau-père, puisque Boësset devait épouser sa fille en 1613), surintendant de la musique du Roi sous Louis XIII (il succédera à Guédron en 1622). Il fut auparavant maître de musique des enfants de la Chambre du Roi (à partir de 1613) puis de la Reine (1620). Il fréquente des personnalités telles que Descartes, Mersenne ou Huygens.

Il est mort à Paris, le 8 décembre 1643. L’essentiel de l’œuvre de Boësset a été en airs de cour ou en ballets et il est l’un des précurseurs de la basse continue en France, considéré également comme l’un des maîtres de l’ornementation à son époque. En ce qui concerne la musique religieuse, il semblerait que celle qui lui est attribuée a généralement été écrite par son fils Jean-Baptiste.

Ressources liées pour Antoine Boësset

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Plusieurs meurtres ou morts suspectes mettent un peu de piquant dans la biographie de Carlo Gesualdo : ceux de sa femme, de l’amant de celle-ci, d’un enfant et de Gesualdo lui-même...

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !

16/01 : Après près de sept ans de présence sur Symphozik et un nombre record de contributions diverses, Claude Roux, alias azerty, nous a quitté. Nos condoléances à sa famille.

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés !