Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Oreille absolue : tests gratuits !

Avez-vous l’oreille absolue (voir notre dossier sur le sujet), faculté d’identifier instantanément toute note entendue ? Notre test gratuit et sans inscription requise vous permettra sûrement de répondre à cette question !

Test d’oreille absolue simple

Tests d’oreille absolue à plusieurs notes

Plus d’information sur le test

Les tests d’oreille ci-dessous vous permettront sûrement de savoir si vous pouvez identifier instantanément les notes jouées, comme Wolfgang Mozart (enfin, il ne s’est pas testé sur Symphozik, mais on se comprend) ou mieux encore, comme Charlotte de Secret Story, vous avez l’oreille absolue ! Sinon, n’en faites pas un drame : tous les grands musiciens n’avaient pas cette faculté, et inversement tous ses bénéficiaires ne sont pas devenus des musiciens de génie (non non, aucun rapport avec Charlotte).

Ce qu’on sait (ou pas) sur l’oreille absolue

L’oreille absolue permet en théorie de donner le nom de n’importe quelle note entendue, qu’elle provienne d’un instrument de musique ou de la perceuse de votre voisin (si elle n’est pas désaccordée, bien évidemment). Des doutes persistent sur son caractère : innée ou acquise ? Dans l’attente de témoignages…

Quelle utilité ? Comme dit plus haut, le seul fait d’avoir l’oreille absolue ne fait pas de vous un musicien promis aux plus hautes destinées. Je pense que c’est un atout non négligeable (au moins en classe de solfège pour épater les copains et sur Symphozik.info pour réussir les tests ;-) ), mais qu’on peut également très bien s’en passer.

L’oreille absolue est d’ailleurs parfois source de problèmes : par exemple, jouer une pièce baroque avec des instruments accordés en la 415 plutôt qu’en la 440 perturbera un titulaire de l’oreille absolue.

En savoir plus : voir notre dossier sur le sujet

Commentaires des internautes

Poster un message

nanmusic, le 15/02/2021 à 0:27
Moi j’ai la chance d’avoir l’oreille absolue depuis ma naissance. C’est très pratique.

Anonyme, le 14/05/2020 à 21:03
chi e perfettamente intonato in tutti i toni non ha bisogno di acquisire l orecchio assoluto credetemi so suonare miliardi di trasporti melodici ho sempre saputo di avere un orecchio perfetto fin dall infanzia improvviso su più strumenti in ogni tonalità perché sento tutti gli intervalli in tutti i toni e posso anche scrivere la musica senza l ausilio dello strumento ogni frase o melodia e sempre uguale in tutti i toni cambia il tono ma il motivo e sempre lo stesso

Anonyme, le 26/05/2018 à 18:37
bonjour merci pour toutes ces propositions .. je pense qu’il vaut mieux avoir l’oreille transpositrice .. cela rend plus de services surtout quand on est pas compositeur .. quand je peux savoir si je peux adapter une chanson (si mes possibilités vocales me le permettent) c mieux de pouvoir transposer ..

Anonyme, le 25/04/2017 à 18:43
Bonjour, le test exigeant une perception très fine, le résultat peut être faussé par la qualité du son produit par l’ordinateur, n’est-ce pas ?

Symphozik, le 30/05/2017 à 21:03
Oui, c’est exact.

Anonyme, le 15/03/2017 à 9:34
Bonjour, je fait de la musique depuis 1 ans, ayant eu l’habitude de beaucoup travailler avec la gamme de DO, je peux me lever le matin et reconnaître une des notes de cette gamme facilement cependant je ne peux pas encore reconnaître toutes les notes des touches noir ( sauf le sib et le fa# ).

Donc sachant que j’ai déjà beaucoup entendu toutes les notes pendant 1 ans, et que je peux reconnaître la plupart des notes (mais pas toutes) sans note de référence. Est-ce qu’on peut appeler ça de l’oreille absolue ?

Anonyme, le 09/09/2016 à 22:47
je note que parmi ceux qui ont l’oreille absolue, certains ont une orthographe toute relative

Anonyme, le 26/08/2016 à 11:37
Bonjour, merci pour votre site, j’aime beaucoup la musique et je N’AI PAS l’oreille absolue; néanmoins si ça peut rassurer quelqu’un, j’ai réussi à faire 3 cycles de formation musicale. J’aurais eu de meilleurs résultats avec que sans, c’est clair,mais ce n’est pas complètement indispensable.
Je suis très intéressée aussi par les témoignages des autres, y compris les « heureux élu-e-s« qui « l’ont »! Je ne pensais pas que cet atout pouvait cacher des difficultés!
Question technique: y a-t-il moyen d’arriver aux commentaires 2016 sans devoir dérouler tous les commentaires de toutes les années? Je n’ai pas vu comment... Merci, à plus tard. Bonne chance à toutes les « oreilles« qui voudraient un monde... moins agressant. (y a-t-il encore des « classiques » dans la salle...?).

Anonyme, le 03/07/2016 à 19:54
Bonjour
est-ce que beaucoup de gens ont l’oreille absolue ?

azerty, le 04/07/2016 à 14:51
Oreille absolue : il n’y a pas de statistique fiable. Certains évaluent : moins de 1 % des gens ordinaires, 10 % à 15 % des musiciens professionnels.

blopblop, le 31/05/2016 à 8:42
Heureusement que j’ai écrit un dossier dessus, et que tout le monde le lit !

Anonyme, le 03/06/2016 à 18:14
à l’intention de blopblop: c’est où, ce dossier?

blopblop, le 03/06/2016 à 21:53
Lien dans l’encadré jaune

Anonyme, le 30/05/2016 à 16:36
quelqu’un sait-il comment travailler et augmenter la faculté de mémoriser des hauters de sons? ... parce que finalement l’oreille absolue, c’est ça: retenir une hauteur de son et le nom de note associé, et le mémoriser assez longtemps -tout le temps- pour le reproduire et le reconnaitre n’importe quand ... J’ai eu une prof de solfège qui m’a dit ne pas avoir eu l’oreille absolue au départ, mais l’avoir acquise à force de « baigner« dans une ambiance musicale. Evidemment, c’est plus facile quand on commence petit, qu’on est dan un environnement musical « accordé« sur le la en cours (il n’a pas toujours été à 440 Hz) et quand, surtout, nos facultés de mémorisation ne sont pas altérées. C’est quand même un type de mémorisation particulier: chanter « une fréquence » et y associer un nom de note! ... Je n’ai pas l’oreille absolue, mais j’ai fait de la chorale, à peu près correctement, et pour qui veut travailler un instrument on peut toujours apprendre les doigtés et ça fait le son, pas besoin d’oreille absolue pour ça! (je ne sais plus le nom de la personne qui pose cette question plus haut... vers 2011 ; je découvre ce forum.Très intéressant, merci).

Anonyme, le 20/10/2015 à 19:06
Bonjour,
Merci pour le site. J’ai fait 3 ans de solfège à partir de 5 ans et tous les enfants dans la classe arrivaient à bien identifier une note sans référence préalable. On trouvait tous cela normal. J’ai maintenant 66 ans. Je n’ai pas fait beaucoup de musique comme adulte. Des fois quand j’entends jouer par exemple un cantique dont je lis la musique, il me semble qu’on l’a transposée d’un ton ou d’un demi-ton. Je suis d’accord que l’oreille absolue se décale un peu en vieillissant. Pour ceux qui se demandent à quoi ça sert de connaître le nom des notes, eh bien ça donne la possibilité de chanter facilement n’importe quelle chanson dans n’importe quelle clé.

yes2002, le 14/11/2015 à 11:49
Du coup tous les enfants avaient l’oreille absolue dans votre cours ????!!!!!

Anonyme, le 29/02/2016 à 20:07
Oui, si je me souviens bien. Il faudrait se renseigner au conservatoire de musique de Genève. C’était bien sûr la classe des tout petits.

Anonyme, le 03/10/2015 à 19:04
Boujour sa fait 2 ans que je joue de la guitare je n’ai jamais pris de court de musique ou guitare ou je ne ces quoi m’ait qant j’en tan une music je la joue pas en entandent les accords mait en t’entendent la mélodie le chant ces sa l’oreille musical

Anonyme, le 26/07/2015 à 11:55
Bonjours, j’ai eu 0 à chaque test. Je n’ai jamais fait de solfège et je ne connais pas du tout les notes. Par contre je joue de la guitare et du piano mais à l’oreille. Il m’arrive souvent d’entendre un bruit (bip du téléphone ou perceuse...) et chanter en suite une musique qui commence par cette même note. Cette question vous paraitra surement bizarre mais est-ce une forme d’oreille absolue ?

Anonyme, le 29/06/2015 à 10:35
Pour trouver la bonne note, je chante la gamme de do, c est comme sa que je suis abolitionniste de l oreille

Symphozik, le 30/06/2015 à 18:12
Et pour trouver le do ?

Anonyme, le 19/04/2015 à 14:15
wesh ! Suis Fauspalpremier de la Negritude, suis un Artiste rappeur, compositeu, poete, parolier. J’ai les oreils de kiffer la sic car j’ame xa

Anonyme, le 10/03/2015 à 22:30
Bonjour,

Je suis aussi dans cette question de si j’ai l’oreille absolue ou non, et en lisant les commentaires et explications, je pense finalement que non..., mais j’aurais plutôt l’oreille relative (en tout cas ça s’en rapproche bien !). C’est que j’arrive à siffler toute une musique avec les notes justes, et peu importe le type de mélodie (je m’amuse surtout avec des mélodies rythmées de violon, genre Lindsey Stirling pour ne pas citer quelqu’un ^^). Je suppose que je m’aide d’un repère pour sortir la juste note (sans doute le SOL)..., et puis surtout il me faut l’écouter un certain nombre de fois pour ne pas manquer une seule note (c’est que ça s’enchaine vite des fois O_O). Je peux donc en conclure que je fais appel à ma mémoire.

Tout récemment, je me suis amusé à modifié la hauteur des musiques (sans modifier le facteur temps bien sûr, sinon je m’essouffler vite :D), et cela ne change rien, je siffle toujours la note juste ! C’est assez curieux car je change quand même les repères de base ! Est-ce qu’on pourrait m’expliquer le pourquoi je peux y arriver? Que vient faire l’oreille relative dans ce type de cas?

Merci d’avance ! ;-)

(PS: J’me dis que j’pourrais toujours me mettre à un instrument, juste pour voir si, après une certaine maitrise de celui-ci, j’arrive à ressortir les notes justes, et jouer n’importe quelle mélodie avec la mémoire !)

Rafiki, le 11/03/2015 à 13:30
Bonjour,

Ce que tu décrit là semble plus être la présentation d’une personne qui a une bonne oreille, et une bonne mémoire, qui sont les deux prérequis pour pouvoir prétendre à l’oreille relative. Pour savoir si tu as cette dernière, mets-toi à un instrument, « maîtrise« le, et vois si tu peux jouer une mélodie d’oreille du premier coup dessus. Ou fait le test d’oreille relative su Symphozik :D (bon, c’est vrai, il faut connaître le nom des intervalles...)
Je ne cherche pas spécialement à être rabat-joie, avoir une bonne oreille, c’est un très bon premier pas, mais ça ne signifie absolument pas « avoir l’oreille relative« , car, en général, celle-ci est le fruit d’un travail plus ou moins intensif de la part du « possesseur« . Avoir l’oreille relative, cela signifie être capable, à partir d’une seule note pré-donnée, de retrouver toute les autres de manière assez fluide, par exemple, si l’on te chante un la, et qu’on te demande de chanter un do ; ou alors, on te donne une note, et on te demande de chanter une quarte au-dessus, etc...

Maintenant, je le redis encore une fois, avoir une bonne oreille, c’est le premier pas, et le plus important ! Donc si tu te rends compte que tu n’as pas l’oreille relative, dis toi que le chemin à parcourir n’est pas le plus long !

Anonyme, le 20/12/2014 à 21:32
Hihi j’ai 5 partout

Anonyme, le 15/12/2014 à 16:00
Salut,

J’ai fait un petit site un outil très didactique pour comprendre quel est le rapport entre les harmoniques et l’harmonie et aussi écouter la différente entre les modes tempérés et naturel.
Du coup je me demande comment une oreille absolue peut concilier cela....
le site : www.bachmonic.com
C’est dommage j’ai pas de blog si quelqu’un pouvait m’éclairer sur cela.
Aurél

jpb, le 29/10/2014 à 10:18
L’oreille (le sens de l’audition) possède une faculté de mémorisation. De même que l’on peut se souvenir d’une image ou d’une odeur l’audition peut se souvenir d’un son. Si l’oreille était absolue, elle souviendrait parfaitement, c’est à dire sans erreur, d’un son. Cela n’est naturellement pas possible, le cerveau ne le permet pas. Il n’existe donc pas d’oreille absolue. Par exemple, les cerises, toutes les cerises ont un parfum de cerise. On ne peut pas les confondre avec d’autres fruits. Cependant il n’existe pas deux cerises qui aient le même parfum, lequel varie en fonction de l’arbre, du sol, de l’ensoleillement, de l’arrosage, etc. En musique il n’existe jamais deux notes identiques, même en utilisant un ordinateur, même en utilisant une horloge atomique. La notion d’oreille absolue est en musique une plaie. Il se cache souvent bien plus d’émotion et de vérité derrière une note soi disant « fausse« que derrière une note juste. Faites de la musique, exprimez vos sentiments, ne vous laissez pas leurrer par la métrologie.

Anonyme, le 08/11/2014 à 21:36
jpb parfaitement d’accord avec toi! Moi je ne vante pas d’avoir l’oreille absolue mais maintenant que j’y repense quand j’étais en 6eme, mon prof de musique donnait la note de référence le do et on devait reconnaitre cinq notes! et là j’étais imbattable sans savoir pourquoi (piano à l’appui)! je joue de la guitare et je suis capable de reproduire n’importe quelle note que j’entends à l’oreille!Quand j’entends la première note d’une musique de pub, je sursaute car elle ressemble à ma sonnerie de portable! Et je sais que c’est la même note sans avoir comparer car ça me fait un choc quand je l’entends!Sachant que le solfège est une invention de l’homme,je me demande comment les gens peuvent prétendent avoir l’oreille absolue! Car pour savoir qu’un do est un do il faut un apprentissage! Un amazonien qui a l’oreille absolue ne me sortira pas que telle note est...! Alors relative ou absolue? Absolue si on a fait un bon apprentissage au singe!

Rafiki, le 09/11/2014 à 19:24
Bah, pour reprendre tes termes, jpb, on peut différencier les cépages, en ce qui concerne le raisin, par exemple, c’est même un métier : oenologue... après, comme je le dis juste au-dessus, le terme « d’absolue« , qui peut certes paraître un peu condescendant, n’est peut-être pas à prendre au pied de la lettre : personnellement, je le comprend l’oreille absolue comme étant la possibilité de reconnaître une note sans référence, donc sans notion de relation avec une autre note. « Sans relation« , donc « dans l’absolu« . Quant à savoir s’il s’agit d’une plaie, j’imagine que c’est relatif à chaque personne, c’est donc un débat stérile qu’il est inutile d’étendre.

Anonyme, le 18/10/2014 à 10:15
Bonjour. Il existe aussi des tests qui permettent de controler quel est le plus petit intervalle qu’une oreille peut discerner. Les accordeurs de piano arrivent à faire une différence entre des écarts de deux ou trois cents. Les meilleurs accordeurs électroniques peuvent discerner un dixième de cent. Ces chiffrent indiquent une précision toute relative est on est bien loin de l’absolu. En matière d’acoustique et de musique cela n’a aucune importance parce que le LA absolu n’existe pas. La hauteur d’une note dépend de la température, de l’hygrométrie et de la pression atmosphérique. En revanche, il est certain que l’ego d’un musicien peut atteindre parfois des absolus. Jamais un cuisinier,un parfumeur ou un peintre n’ont prétendu avoir un sens absolu.

Rafiki, le 19/10/2014 à 9:59
Je pense que le terme « d’oreille absolue« est plus pour définir le fait que l’on entende une note dans sa valeur absolue, c’est à dire sans avoir besoin d’une référence préalable, par opposition à l’oreille relative, donc ; je ne crois pas qu’il faille l’entendre comme la perfection de l’oreille. Enfin, ce n’est pas parce qu’un musicien (ou un non-musicien) à l’oreille absolue qu’il a forcément un ego monstrueux.

Au pif sur Symphozik…

Concerto pour violon n°1 - 3e mouvement - Max Bruch

Nouveautés sur Symphozik

16/01 : Après près de sept ans de présence sur Symphozik et un nombre record de contributions diverses, Claude Roux, alias azerty, nous a quitté. Nos condoléances à sa famille.

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.