Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Aujourd’hui, on fête la patronne des musiciens

azerty, le 22/11/2016

Le 22 novembre, c’est le jour de la Sainte Cécile, la patronne des musiciens depuis le XVIe siècle, date de la création de l’académie de musique de Rome qui fut placée sous sa protection. Pourquoi l’a-t-on choisie ? Parce que cette riche romaine du IIIe siècle était réputée comme particulièrement attachée aux arts et à la musique en particulier. Elle participa activement à l’expansion de la religion chrétienne qui était encore persécutée à cette époque. Condamnée à être décapitée, la légende raconte qu’avant son exécution, elle entendit une musique céleste et se mit à chanter. Henry Purcell, Georg Friedrich Haendel et Joseph Haydn, entre autres, lui ont dédié des œuvres. Écoutez le Credo de la Messe de Sainte-Cécile de Charles Gounod.

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…Cela se passe dans un café situé aux alentours du 14 rue de Madrid où les professeurs du Conservatoire ont l’habitude de se rencontrer pour fraterniser, manger et discuter. Cette journée-là, Saint-Saëns , organiste de la Madeleine, est présent et ne manque pas de participer à ces agapes. Et puis soudain, entre dans le café le compositeur César Cui qui s’installe et se met à raconter les farces les plus grivoises que l’on puisse entendre.
Après un certain temps, Saint-Saëns, offusqué, se lève abruptement et s’apprête à quitter sans saluer personne. Un confrère le rejoint aussitôt pour s’enquérir de ce comportement inhabituel, et alors Saint-Saëns lui répond : "Je quitte ! Décidemment, il est trop cru ce Cui !"
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.