« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Beethoven contre l’extrême droite en Allemagne

azerty, le 25/11/2015

Alors que se tenait devant l’Opéra de Mayence une manifestation d’un parti d’extrême-droite s’opposant à l’accueil des migrants en Allemagne, les chanteurs de l’établissement ont entonné l’Hymne à la joie de Beethoven afin de dénoncer leurs propos. S’estimant perturbés par ce fond trop sonore, les organisateurs de la manifestation ont décidé de porter plainte pour violation du droit de réunion. Plus d’informations

Commentaires des internautes

Anonyme, le 01/05/2017 à 12h04
Alle Menschen werden Brûder!

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.