« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Antonin Dvořák : biographie courte

« Un grand défenseur de la musique tchèque »

Introduction musicale : écouter la Danse slave n° 7

  • Nom Dvořák Prénom Antonin Nation République tchèque
  • Naissance 08/09/1841, à Nelahozeves (République tchèque) Mort 01/05/1904, à Prague (République tchèque) Époque musicale Romantique
Biographie courteBiographie : cliquez ici

Antonin Dvorak est un compositeur tchèque né le 8 septembre 1841 à Nelahozeves (près de Prague) et mort le premier mai 1904 à Prague. D’origines modestes, il termine ses études musicales (orgue, alto, composition) à Prague. Il travaille d’abord comme altiste et professeur de musique. Il épouse une de ses élèves, Anne Cermakova. La mort de trois de ses enfants inspire à Dvorak un Stabat Mater qui le fait connaître en Europe. Puis, après une tournée trlomphale en Russie, il est approché par le Conservatoire de New-York dont il devient le chef d’orchestre en 1892. Aux États-Unis, il composera sa célèbre Symphonie du nouveau Monde, ou encore son quatuor Américain.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Antonin Dvořák

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

En 1874, Piotr Ilitch Tchaïkovski dédicace son concerto pour piano à Nicolas Rubinstein qui (par jalousie ?) déclare l’œuvre “si mauvaise qu’elle lui donne la nausée“ ! Blessé, le compositeur supprime la dédicace. Hans Guido von Bülow ayant ensuite fait de l’œuvre un triomphe, Rubinstein présentera ses excuses et en fera un de ses morceaux de concert favori.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.