« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Gabriel Fauré : biographie courte

« Au-delà des modes »


  • Nom Fauré Prénom Gabriel Nation France
  • Naissance 12/05/1845, à Pamiers (France) Mort 04/11/1924, à Paris (France) Époque musicale Post-romantique
Biographie courteBiographie : cliquez ici

FAURÉ, Gabriel (né à Pamiers en 1845 - mort à Paris en 1924) est organiste de plusieurs églises et professeur de composition au Conservatoire de Paris, avant de le diriger de 1905 à 1920. Si ses premières œuvres gardent des traits romantiques, les suivantes révèlent sa quête d’une musique tournée vers le mouvement et la grâce. Principales œuvres : une centaine de mélodies, dont la Bonne Chanson (1892) et l’Horizon chimérique (1922), nombreuses pièces pour piano, musique de chambre (principalement trios et quatuors avec piano), Requiem (1887), musiques de scène (Pelléas et Mélisande - 1898, Masques et Bergamasques - 1920), et l’opéra Pénélope (1913).

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Gabriel Fauré

Commentaires des internautes

Anonyme, le 19/11/2015 à 11h10
Merci pour ce joli site très complet. J’ai eu l’occasion de jouer son Oratorio de Noël (la harpe) qui fut un beau moment d’émotions

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Domenico Scarlatti est un claveciniste virtuose : à Rome, pendant une joute musicale, il sera jugé supérieur à Georg Friedrich Haendel dans cet instrument, tandis que Haendel égalisera à l’orgue. Les relations entre les deux musiciens restèrent au beau fixe.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.