Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Sergueï Eduardovich Bortkiewicz
Biographie courte


  • Nom Bortkiewicz Prénom Sergueï Eduardovich Nation Ukraine
  • Naissance 28/02/1877, à Kharkov (Ukraine) Mort25/10/1952, à Vienne (Autriche) Époque musicale Romantique

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez la biographie complète de Bortkiewicz

Sergueï Eduardovich Bortkiewicz est un pianiste, compositeur et chef d’orchestre né le 28 février 1877 à Kharkov, en Ukraine, et mort le 25 octobre 1952 à Vienne (Autriche). Chassé de Russie par la révolution bolchévique, il entreprend un voyage européen avec ses amis et s’installe finalement à Leipzig, où il reprend ses études musicales après avoir abandonné ses études de droit à Saint Pétersbourg. Lors de la Première Guerre mondiale, il doit quitter Berlin (où il s’était installé avec son épouse) pour Constantinople (actuelle Istanbul), puis Vienne. Il souffre de difficultés financières mais peut compter sur le soutien de ses amis (Hugo van Dalen, Paul de Conne,...). À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, il enseigne au Conservatoire municipal de Vienne, ce qui lui assure une certaine stabilité financière. Parmi ses œuvres, on trouve un Concerto pour piano pour main gauche seule (1924), deux symphonies (dont la celle "de ma Patrie"), et de nombreuses œuvres pour piano seul.

Commentaires des internautes

Anonyme, le 13/06/2014 à 12:12
Cool j’avais besoin de sa pour mes exam’ de piano! Merci :)

Poster un message
Au pif sur Symphozik…C’est l’histoire d’un altiste qui entre chez Paul Boescher (magasin de musique parisien mais chut pas de pub gratuite).
Il s’adresse au vendeur :
- Voilà , je suis altiste depuis de nombreuses années, et j’en ai assez, assez des railleries, assez du répertoire, assez ! Je voudrais faire autre chose.
Le vendeur lui répond :
-Eh bien écoutez, monsieur, promenez vous dans le magasin, et si vous voyez un instrument qui vous plait, appelez-moi.
L’altiste farfouille dans le magasin.
Une heure plus tard, il revient voir le vendeur.
-Voilà , j’ai mis le temps, mais j’hésite encore entre le saxophone rouge, ici, et le xylo beige là -bas.
Le vendeur fait une drôle de tête et dit :
- Euh...attendez un instant, je vais voir le directeur du magasin.
Quelques minutes plus tard, le vendeur revient avec le directeur.
Et le directeur dit d’un air désabusé à l’altiste :
- Bon, alors, pour l’extincteur, c’est d’accord, mais le radiateur, ça va pas être possible...
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.