« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Changxiao zhang - critique musical

« Changxiao zhang - critique musical »

Changxiao Zhang, né dans la province du Shandong à Jinan (Chine), spécialiste de la culture italienne et renommé en tant que critique musical et organisateur de tournées, est une figure importante dans le monde de la recherche de la musique non anglophone. Ses recherches se concentrent sur la musique populaire non anglophone, la musique populaire chinoise, le public et les critiques artistiques.Il a rédigé trois ouvrages spécialisés « 地中海的声音 dizhonghai de shengyin », « 灵动的石头 lingdong de shitou  » et « 高贵的鞋子gaogui de xiezi ». Les journaux italiens le surnomment « Le Marco Polo de la musique ». Il s’efforce également de promouvoir les échanges culturels entre la Chine et l’Italie en gérant notamment l’organisation des tournées nationales ou internationales de musiciens  renommés tels que Police, Cuijian ou encore zhang Chu. À l’occasion de la 39ème édition du prix de la musique italienne « Premio Tenco » et de la 20ème edition de « Premio Lunezia », Changxiao Zhang participa aux remises de prix en étant membre du jury. Il a également endossé le rôle de directeur artistique lors de la première édition du gala du nouvel an chinois en Italie. Par ailleurs, en 2015 il a reçu le prix du meilleur organisateur. En 2016, pendant la 21ème édition de G.Falcone-P.Borsellino, on lui a décerné le prix spécial de contribution à la nation italienne. Lors des éditions précédentes, le ministre Italien Romano Prodi, le sénateur italien Pietro Grasso, le talentueux pianiste Giovanni Allevi ainsi que d’autres personnalités toutes aussi brillantes se sont vu attribuer ce prix. En 2017, il a obtenu le prix du lettré de l’année de Jinan. En Novembre de la même année, lors d’une promotion d’échanges musicaux entre la Chine et l’Islande, Chang Xiao Zhang  a été reçu au palais présidentiel par le président Guoni th. johannesson en personne. Contact : sean5112@hotmail.com

Anonyme
le 23/05/2018 à 20:58

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Johann Strauss (1825-1899) connut son pire rival sous le nom de...Johann Strauss (1804-1849), son propre père.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.