« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

recherche la source

« recherche la source »

Musique baroque, violons et flute : très belle mélodie, intime, chaleureuse commençant à peu près ainsi : elle démarre au La 4ème octave, (/) = note suivante vers le haut, () = suivante vers le bas. La tenue de la note est apprixumativement marquée par le nombre de points qui la suivent La../ Ré La.. /Fa#..., MiDo#SiLa/Si/Do#/Ré...LaSolFa#..../SiSolMiRéDo#.../SiLaSolFa#MiRéDo#...


jgl

le 19/09/2018 à 16:57

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Le mot "orgue" est masculin, mais on l’emploie au féminin pluriel lorsqu’on veut désigner un seul instrument (comme dans "les grandes orgues").

Nouveautés sur Symphozik

12/07 : Un nouveau dossier qui vous comblera si vous avez toujours rêvé de connaître la place de la musique dans une colonie pénitentiaire du XIXe siècle.

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !