« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Dossiers rédigés par doucillia

DateCatégorieIntitulé
02/03/2017Correspondance des artsVictor Hugo (1802-1885) et la musique
03/01/2017Correspondance des artsQuand la peinture inspire les musiciens
03/01/2017Correspondance des artsQuand la musique inspire les peintres
02/01/2017Correspondance des artsQuand les musiciens entendent en couleurs
16/12/2016Correspondance des artsQuand musique et arts plastiques fusionnent
15/12/2016Musique et philosophieDes sons et des couleurs
14/12/2016Correspondance des artsMusique et architecture
13/12/2016Correspondance des artsVous avez dit impressionniste…
01/11/2016InstrumentsFlûte ! Drôles de jeux
31/10/2016InstrumentsTheobald Boehm et la flûte traversière
21/05/2016Analyses d’œuvresBach (Carl Philipp Emanuel) - La sonate pour flûte seule
23/10/2014InstrumentsLe trio flûte, alto et harpe
22/10/2014InstrumentsDebussy et la Flûte
05/10/2014Analyses d’œuvresOhana, 4ème Cantiga : musique contemporaine et tradition populaire

Commentaires des internautes

Anonyme, le 21/06/2019 à 11h25
Bonjour. Votre dossier sur les techniques contemporaines est une reprise intégrale d’un chapitre du livre de Pierre-Yves Artaud sur la flûte, aux éditions Lattès, pp.74/78. Vous pourriez au moins avoir l’élégance de citer son nom. Denis Levaillant (qui fut le directeur de collection de cet ouvrage).

doucillia, le 22/06/2019 à 13h33
Recevez mes excuses Monsieur Levaillant. Quelques explications. Je pense que vous voulez parler du dossier “Flûte ! Drôle de jeu“. Désireuse d’expliquer aux profanes les techniques de jeu contemporaines de mon instrument (je suis flûtiste professionnelle), je suis effectivement partie de celles citées par Pierre-Yves Artaud. Mais ces techniques de jeu continuent d’évoluer au gré de l’imagination inépuisable des compositeurs. Je cite notamment Heinz Holliger dont la “Sonate (in)solit(air)e” enrichit la liste des effets cités par Pierre-Yves Artaud. C’est sans doute pourquoi j’ai oublié de citer ce dernier. Recevez encore mes excuses Monsieur Levaillant.

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Camille Saint-Saëns devient le premier compositeur de renom à composer une musique de film en signant la bande sonore de L’Assassinat du duc de Guise en 1908 (son opus 128 pour cordes, piano et harmonium).