Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Forum musical
Violons, luthiers et interprètes : Guarnerius

jifi, le 17/06/2022 à 16:23

GUARNERIUS DEL GESU
Bartolomeo Giuseppe Antonio Guarneri del Gesu 1698-1744 Crémone
Contemporain et rival d’Antonio Stradivari, connu comme del Gesu, ses étiquettes après 1731 comprenant le christogramme IHS, la croix grecque tréflée, le nom Joseph Guarnerius
Ses violons sont considérés comme plus doux, robustes et sonores que les Stradivari, avec une profondeur sombre indépendante de la pression de l’archet
Moins de 200 instruments nous sont parvenus
Créativité agitée, expérimentations constantes ouïes, chevalet, épaisseurs de table et fond
Commercialement éclipsé par Stradivari, il construisait plus d’instruments à la hâte. 1720-1737, travail rapide et précis, puis précipitation croissante et manque de patience, mais derniers violons au ton éclatant
Certains des violons seraient en partie de son épouse Caterina Roda
Il finit sa vie comme aubergiste, et mourut, malade, à 46 ans
Ses violons sont reconnus 30 ans avant les Stradivari par Viotti. Paganini jouait sur le “ Cannone” 1743, légué à la ville de Gênes, exposé à l’Hôtel de ville
Formats plus petits, 35 cm, vernis magnifiques
Kochanski vendu 10 millions de dollars, Vieuxtemps 18 millions, dépassant le record du Stradivarius 1721 Lady Blunt
...
Chang ? 1717 Sarah Chang
Milstein 1727 Nathan Milstein
Marteau 1731 Maxime Venguerov
Huberman 1731 Midori Goto
Hart 1734 Fritz Kreisler
Mary Portman 1735 Fritz Kreisler
d’Egville 1735 Yehudi Menuhin
Ladenburg 1735 Ricardo Odnoposoff
Pollitzer 1736 Yehudi Menuhin
Vicomte de Panette 1737 Isaac Stern
Lipinski 1737 Daniel Hope
Isaac Stern 1737 Renaud Capuçon
Ysaye 1740 Isaac Stern
David 1735 Jascha Heifetz violon de Pablo de Sarasate
Lord Wilton 1742 Yehudi Menuhin
Sauret 1743 Itzhak Perlman
Il Cannone 1743 Niccolo Paganini et Guarneri fils Andrea 1706
1833 copie réalisée par Vuillaume lors de la réparation du Cannone
et... Salvatore Accardo 1733, Augustin Dumay, George Enescu, Arthur Grumiaux, Augustin Hadelich, Nigel Kennedy, Leonid Kogan 1726, Gidon Kremer, Maud Powell, Henryk Szeryng, Joseph Szigeti, Uto Ughi, Henri Vieuxtemps, Eugène Ysaye, Pinchas Zukerman...

Répondre

Poster un message

Joindre un fichier

Au pif sur Symphozik…

Le théâtrophone est une invention de Clément Ader en 1881. C’est une ingénieuse utilisation du téléphone qui permet d’écouter un spectacle avec des écouteurs tout en restant chez soi. Le procédé a d’abord été expérimenté à l’Opéra Garnier : des micros étaient disposés de chaque côté de la scène pour retransmettre le spectacle en direct à des auditeurs confortablement installés chez eux. En somme, la radiodiffusion stéréophonique avant l’heure.

Nouveautés sur Symphozik

11/09 : Testez dès maintenant votre QI musical !

07/07 : "et j’allais oublier de vous présenter la refonte du service de petites annonces pour musiciens", baille Symphozik.

06/07 : En attendant le 14 juillet, nouveau dossier : qui a composé la Marseillaise ?.