Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

Franz Liszt récupéré politiquement

Référendum ADP
azerty, le 10/11/2015

On sait comment Hitler a récupéré la musique à son profit : glorification des compositeurs allemands (Richard Wagner notamment), rejet d’une musique dite “dégénérée”. On a l’impression d’assister à la même chose aujourd’hui (mais en plus soft) avec le très controversé Viktor Orban, premier ministre de la Hongrie. Son discours lors de la réouverture de l’Académie Franz Liszt et son plaidoyer pour la grandeur de la culture musicale hongroise, s’inscrivent dans une politique réactionnaire qui inquiète les différents acteurs de la culture. Plus d’informations sur les sites :

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Gregorio Allegri est un prêtre et musicien italien, né en 1582 à Rome, et mort en 1652 dans la même ville. Ayant étudié la composition et le chant, il est de 1607 à 1621 maître de chapelle à la cathédrale de Fermo. Puis, bénéficiant du soutien du Pape, qui apprécie…

Lire la suite sur la biographie de Gregorio Allegri
Nouveautés sur Symphozik

22/10 : À défaut de mise à jour et bien que blasé, Symphozik se lance dans la politique. SIGNEZ ! (ou pour les esprits de contradiction : NE SIGNEZ PAS !)

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?