Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

Girolamo Frescobaldi : biographie


  • Nom Frescobaldi Prénom Girolamo Nation Italie
  • Naissance 09/09/1583, à Ferrare (Italie) Mort 01/03/1643, à Rome (Italie) Époque musicale Baroque

Né en septembre 1583 à Ferrare, Girolamo Frescobaldi est le fils d’un citoyen aisé. Il étudia donc avec l’organiste de la cour de la ville, Luzzasco Luzzaschi. Il a sans doute aussi été influencé par Carlo Gesualdo.

En 1607, pendant un voyage qui avait pour but de faire imprimer son premier Livre de Madrigaux à 5 voix, il est possible qu’il ait rencontré Jan Peterszoon Sweelinck. À partir de 1608, Frescobaldi est nommé organiste titulaire de la Basilique Saint-Pierre de Rome. Bien qu’il ait eu de nombreux élèves (entre autres Froberger, Kerll, Tunder), il est le dernier grand représentant (en même temps que le plus doué) de l’école italienne, qui décline après lui : après Bernardo Pasquini, le pays se tourne vers le violon, le concerto, l’opéra...

Frescobaldi meurt à Rome, le premier mars 1643. Principal maître du clavecin et de l’orgue en Italie pendant la première partie du XVIIe siècle, sa renommée dépasse la péninsule italienne et son influence s’exerce, par l’intermédiaire de son disciple Johann Jakob Froberger, dans le reste de l’Europe musicale, jusqu’à Johann Sebastian Bach. Son œuvre est marquée du sceau de son génie de mélodiste. Le style de Frescobaldi, très personnel, fait une large place aux dissonances, à la modulation, aux ruptures subites de rythme, à l’invention mélodique toujours renouvelée qui évoquent l’improvisation (écouter la Toccata n°7 du livre II pour orgue).

Ressources liées pour Girolamo Frescobaldi

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Le premier son enregistré de l’histoire fut la chanson “Au clair de la lune”. Ça s’est passé le 9 avril 1860 avec un phonautographe, dispositif inventé par Scott de Martinville, qui pouvait enregistrer des sons réels sous forme d’ondes sonores modulées par un stylet vibrant sur papier.

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

18/03 : En prévision de l’épidémie actuelle, les mises à jour sont suspendues sur Symphozik jusqu’à nouvel ordre mondial, depuis un an.

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?