Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Johann Philipp Kirnberger
Biographie


  • Nom Kirnberger Prénom Johann Philipp Nation Allemagne
  • Naissance 24/04/1721, à Saalfeld (Allemagne) Mort27/07/1783, à Berlin (Allemagne) Époque musicale Classique

Né le 24 avril 1721 à Saalfeld (Thuringe, Allemagne), Johann Philipp Kirnberger apprend très jeune le violon avec Johann Peter Kellner et l’orgue avec Heinrich Nikolaus Gerber, musicien à la cour de Sondershausen. Il a aussi étudié la composition à l’école de Johann Sebastian Bach à Leipzig, de 1739 à 1741.

De 1741 à 1751, Kirnberger est au service de nobles en tant que maître de chapelle ou claveciniste. Puis, Frédéric II l’engage comme violoniste de cour à Postdam. Kirnberger devient ensuite le professeur de musique de la princesse Anne Amalie de Prusse, poste qu’il occupa de 1758 jusqu’à la fin de sa vie, conjointement à une place de maître de chapelle chez le Prince Henri de Prusse.

Kirnberger meurt le 27 juillet 1783 à Berlin, très estimé à la fois en tant que professeur et compositeur mais aussi comme théoricien sur la musique, ayant écrit plusieurs traités et élaboré trois tempéraments inégaux (système de justesse musicale à structure non régulière destiné à l’accordage des instruments à sons fixes, comprenne qui pourra !).

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

John Dunstable (né vers 1390 peut-être à Dunstable et mort à Londres en 1453) est un compositeur anglais du début de la Renaissance. Son épitaphe dit de lui qu’il était “prince de la musique, ...

Lire la suite sur la biographie de John Dunstable
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.