« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Joseph Cassanéa de Mondonville : biographie


  • Nom Mondonville Prénoms Joseph Cassanéa de Nation France
  • Naissance 25/12/1711, à Narbonne (France) Mort 08/10/1772, à Belleville (France) Époque musicale Baroque

Joseph Cassanéa de Mondonville est né à Narbonne le 25 décembre 1711. D’un père musicien, il reçoit très tôt des cours de violon et devient un virtuose apprécié. Vers 1731, il s’installa à Paris et, en 1744, il est grâce à sa réputation nommé surintendant de la chapelle royale.

Pendant la querelle entre l’école française ( Christoph Willlibald Gluck) et l’école italienne ( Niccolo Vito Piccinni), Mondonville devient, grâce à la protection de Madame de Pompadour, l’un des champions de l’école française (il défend le coin du roi). De 1755 à 1762, il occupera le poste de directeur du Concert spirituel.

Mondonville meurt à Belleville, le 8 octobre 1772. Ce sont surtout ses motets qui sont encore joués de nos jours.

Ressources liées pour Joseph Cassanéa de Mondonville

Commentaires des internautes

Anonyme, le 21/01/2011 à 13h59
A-t-il des oeuvres qui soient restées connues, soit instrumentales, soit vocales ?

par avance Merci

Symphozik, le 24/01/2011 à 13h08
Bien sûr, mais cette biographie est incroyablement obsolète. Vous trouverez aussi bien des sonates, des ballets (Érigone), ou encore des motets (Dominus regnavit decorum) de ce compositeur.

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Peugeot et Pleyel ont élaboré un piano quelque peu futuriste (voir le site officiel)

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.