« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Chostakovitch : Concerto pour violon n°1 - 3e mouvement

Écoute en ligne

Si vous n’êtes toujours pas satisfait(e), vous pouvez essayer une recherche sur Google. Vous pouvez aussi nous suggérer une interprétation (merci d’avance !).

Donnez votre avis sur cette œuvre !

Longueur : 0 à 3 minutes3 à 6 minutes6 à 12 minutesPlus de 12 minutes
Mystérieux : Pas du toutUn peuTrès
Mélodique : Pas du toutUn peuTrès
Paisible : Pas du toutUn peuTrès
Puissance sonore : FaibleMoyenneÉlevée
Tempo : LentModéréRapide
Triste : Pas du toutUn peuTrès

Informations sur l’œuvre

Concerto pour violon n°1 - 3e mouvement
Mouvements :

Compositeur : Dimitri Chostakovitch

Création : Saint Pétersbourg / Petrograd, le 29 octobre 1955

Effectif : Orchestre symphonique

Commentaires des internautes

Anonyme, le 02/12/2016 à 21h57
disciple de Bach, 200 ans après : ça veut dire que comme pour Villa Lobos, Bach aurait pu écrire cela. la complexité de l’oeuvre fait qu’il est impossible d’en prendre connaissance en une seule écoute. c’est un cri secret, complexe, de désespoir et de rage qui transmet le sentiment du compositeur à l’égard du tyran absolu qu’est Staline, qu’il ne peut défier ouvertement. Une berceuse terrible et sauvage dont la véhémence nous apparaît soudain, lorsque nous percevons les hurlements qui la peuplent, collés à ce rythme simple.

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Info people : la petite-fille d’Isaac Albéniz se nomme...Cécilia Attias, ex-Sarkozy !

Nouveautés sur Symphozik

12/07 : Un nouveau dossier qui vous comblera si vous avez toujours rêvé de connaître la place de la musique dans une colonie pénitentiaire du XIXe siècle.

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !