« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

D’Albert : Vier Klavierstücke op. 16

Écoute en ligne

Désolé, nous n’avons pas encore ajouté d’interprétation pour cette œuvre. Essayez une recherche sur Google et / ou suggérez-nous en une (merci d’avance !).

Donnez votre avis sur cette œuvre !

Longueur : 0 à 3 minutes3 à 6 minutes6 à 12 minutesPlus de 12 minutes
Mystérieux : Pas du toutUn peuTrès
Mélodique : Pas du toutUn peuTrès
Paisible : Pas du toutUn peuTrès
Puissance sonore : FaibleMoyenneÉlevée
Tempo : LentModéréRapide
Triste : Pas du toutUn peuTrès

Informations sur l’œuvre

Vier Klavierstücke op. 16

Compositeur : Eugen D’Albert

Création : Ville inconnue, date inconnue

Effectif : Non précisé

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La “malle du poilu” est une caisse dans laquelle le soldat violoniste Lucien Durosoir a pu mettre à l’abri toutes les partitions qu’il avait amenées dans les tranchées pendant la première guerre mondiale. Il pouvait ainsi, entre deux attaques d’obus, oublier la violence du conflit en jouant ou lisant de la musique avec d’autres soldats musiciens. Un disque en a été tiré.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.