« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Orff : Carmina burana

Écoute en ligne

1 - O Fortuna

10 - Were diu werlt alle min

11 - Estuans interius

12 - Olim lacus colueram

13 - Ego Sum Abbas

14 - In taberna quando sumus

15 - Amor volat undique

16 - Dies, nox et omnia

17 - Stetit puella

18 - Circa Mea Pectora

19 - Si puer cum

2 - Fortune plango vulnera

20 - Veni, veni, venias

21 - In Trutina

22 - Tempus est iocundum

23 - Dulcissime

24 - Ave Formosissima

25 - O Fortuna - Fortuna Imperatrix Mundi

3 - Veris leta facies

5 - Ecce gratum

6 - Tanz

7 - Floret silva nobilis

8 - Chramer, Gip Die Varwe Mir

9

Si vous n’êtes toujours pas satisfait(e), vous pouvez essayer une recherche sur Google. Vous pouvez aussi nous suggérer une interprétation (merci d’avance !).

Donnez votre avis sur cette œuvre !

Longueur : 0 à 3 minutes3 à 6 minutes6 à 12 minutesPlus de 12 minutes
Mystérieux : Pas du toutUn peuTrès
Mélodique : Pas du toutUn peuTrès
Paisible : Pas du toutUn peuTrès
Puissance sonore : FaibleMoyenneÉlevée
Tempo : LentModéréRapide
Triste : Pas du toutUn peuTrès

Informations sur l’œuvre

Carmina burana
Mouvements :

Compositeur : Carl Orff

Création : Ville inconnue, date inconnue

Effectif : Non précisé

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Inventé vers 1840, le pianola est un piano mécanique dont les touches et les pédales sont actionnées par un système de carte perforée, long ruban enroulé sur lui-même. Ancêtre du juke-box, on le trouvait principalement dans les bars et les saloons mais il a également permis à des compositeurs classiques comme Saint-Saëns, Debussy ou Ravel d’enregistrer quelques-unes de leurs œuvres. Il disparaîtra dans les années 1940 avec le perfectionnement du gramophone. (en savoir plus)