Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

Rachmaninov : Préludes pour piano op. 23 - Prélude op. 23 n°_10 en sol b majeur

Écoute en ligne

Si vous n’êtes toujours pas satisfait(e), vous pouvez essayer une recherche sur Google. Vous pouvez aussi suggérer une interprétation ci-dessous (merci d’avance !).

Suggérer une interprétation pour cette œuvre :

Donnez votre avis sur cette œuvre !

Longueur : 0 à 3 minutes3 à 6 minutes6 à 12 minutesPlus de 12 minutes
Mystérieux : Pas du toutUn peuTrès
Mélodique : Pas du toutUn peuTrès
Paisible : Pas du toutUn peuTrès
Puissance sonore : FaibleMoyenneÉlevée
Tempo : LentModéréRapide
Triste : Pas du toutUn peuTrès

Informations sur l’œuvre

Préludes pour piano op. 23 - Prélude op. 23 n°_10 en sol b majeur
Mouvements :

Compositeur : Sergueï Rachmaninov

Création : Ville inconnue, date inconnue

Effectif : Instrument seul

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Inventé vers 1840, le pianola est un piano mécanique dont les touches et les pédales sont actionnées par un système de carte perforée, long ruban enroulé sur lui-même. Ancêtre du juke-box, on le trouvait principalement dans les bars et les saloons mais il a également permis à des compositeurs classiques comme Saint-Saëns, Debussy ou Ravel d’enregistrer quelques-unes de leurs œuvres. Il disparaîtra dans les années 1940 avec le perfectionnement du gramophone. (en savoir plus)

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

18/03 : En prévision de l’épidémie actuelle, les mises à jour sont suspendues sur Symphozik jusqu’à nouvel ordre mondial, depuis un an.

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?