Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Camille Saint-Saëns
Concerto pour violoncelle n°1

Écoute en ligne

Désolé, nous n’avons pas encore ajouté d’interprétation pour cette œuvre. Essayez une recherche sur Google et / ou suggérez-nous en une en commentaire (merci d’avance !).

Donnez votre avis sur cette œuvre !

Informations sur l’œuvre

Concerto pour violoncelle n°1

Compositeur : Camille Saint-Saëns

Création : Paris, le 19 janvier 1873

Effectif : Orchestre symphonique (soliste : Violoncelle)

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…Un jeune hautboïste très prometteur devient soliste dans un grand orchestre. Il se fait un nom en exécutant de façon merveilleuse la partie soliste d’une symphonie mettant particulièrement en valeur son instrument, toujours la même. Il en va ainsi pendant de longues années.
Sur la partition, il y a une annotation étrange à la mesure 154: “baisser la tête“. Il ne cherche pas à comprendre le pourquoi du comment, et baisse la tête à chaque fois, pendant toute sa carrière.
Et puis un jour, il décide de prendre sa retraite. Il donne un dernier concert avec l’orchestre dans lequel il a toujours joué, l’œuvre centrale étant évidemment la symphonie en question. Et, comme c’est la dernière fois, il décide de ne pas suivre tout à fait la partition: cette fois, il ne baissera pas la tête.
Le soir du concert, le public est nombreux, et tout se passe à merveille jusqu’à la fameuse mesure 154. Là , fier et droit au beau milieu de l’orchestre, le hautboïste tient fermement son engagement, et ne baisse pas la tête...

... et PAN!

Il se prend un grand coup de coulisse de trombone dans la tête!
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.