« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Orazio Benevoli : biographie

« Un habile polyphoniste »

Introduction musicale : écouter Laetus sum

  • Nom Benevoli Prénom Orazio Nation Italie
  • Naissance 19/04/1605, à Rome (Italie) Mort 17/06/1672, même ville Époque musicale Baroque

Né à Rome le 19 avril 1605, Orazio Benevoli est le fils d’un confiseur français d’origine lorraine.

Il fut enfant de chœur à Saint-Louis-des-Français de 1617 à 1623. Ensuite, de 1624 à 1640 environ, il assura le poste de maître de chapelle dans sa ville natale, mais aussi à Vienne et au Vatican. De 1644 à 1646, il entre au service de l’archiduc Leopold Wilhelm de Habsbourg, puis retourne à Rome (Cappella Giulia,...).

Mort à Rome le 17 juin 1672, Benevoli reste connu dans certains milieux pour son agilité hors-norme en polyphonie : il composa en effet de multiples pièces pour des dizaines de voix reparties en quatre ou douze chœurs.

Ressources liées pour Orazio Benevoli

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La “malle du poilu” est une caisse dans laquelle le soldat violoniste Lucien Durosoir a pu mettre à l’abri toutes les partitions qu’il avait amenées dans les tranchées pendant la première guerre mondiale. Il pouvait ainsi, entre deux attaques d’obus, oublier la violence du conflit en jouant ou lisant de la musique avec d’autres soldats musiciens. Un disque en a été tiré.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.