« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Q.C.M. musical - L’œuvre de Johann Sebastian Bach

Contenu lié : Plus de Q.C.M. - Johann Sebastian Bach (biographie) - Bach - Analyse harmonique du premier prélude du clavier bien tempéré - Bach : rationnel ou irrationnel ? - Les fils de J. S. Bach - Q.C.M. : La vie de Johann Sebastian Bach

1) Quel est le genre que Bach n’a pas abordé ?

2) Pour quel instrument a-t-il composé les six chorals Schübler ?

3) Dans quelle œuvre entend-on la célèbre mélodie « Jésus que ma joie demeure » ?

4) En quelle tonalité a été composée la grande messe en latin du compositeur ?

5) Combien de fugues y a-t-il dans un volume du clavier bien tempéré ?

6) Quelles suites Bach n’a-t-il pas composé

7) Quelle suite pour orchestre fait appel à une flûte soliste ?

8) Quel musicien a interprété une œuvre de Bach lors de la chute du mur de Berlin?

9) Quel illustre personnage a redonné en 1829 la passion selon st Matthieu de Bach?

10) Quel célèbre compositeur du XXème siècle a orchestré le ricercare de l’offrande musicale ?

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Le nettoyage de votre instrument à vent n’est pas facultatif : outre les aspects esthétique et sonore, c’est la santé de l’instrumentiste qui est en jeu ! Plus d’infos : Allo Docteurs

Nouveautés sur Symphozik

12/07 : Un nouveau dossier qui vous comblera si vous avez toujours rêvé de connaître la place de la musique dans une colonie pénitentiaire du XIXe siècle.

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !