Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Q.C.M. musical - Questions embarassantes

Contenu lié : Plus de Q.C.M. - Petit florilège de questions embarrassantes

1) Qu’est-ce que la musique ?

2) Comment naît la musique : inspiration ou science ?

3) À quoi sert la musique ?

4) Faut-il appartenir à une élite pour apprécier le classique ?

5) Existe-t-il des prérequis pour apprécier le classique ?

6) Je n’y connais rien, par quoi commencer ?

7) Ce qui distingue une œuvre médiocre d’une œuvre géniale ?

8) Et si moi, je n’aime pas une œuvre que vous dites géniale ?

9) J’aime le classique mais aussi la variété. Est-ce normal ?

10) Trouve-t-on encore des compositeurs classiques aujourd’hui ?

11) BONUS - Je suis une fille, puis-je faire carrière comme chef d’orchestre ou compositrice ?

Commentaires des internautes

Poster un message

Anonyme, le 05/06/2020 à 14:43
A la question 2) : je crois qu’il y a une erreur à « les deux MON général »... → les deux mots ??
Bonne journée

Symphozik, le 05/06/2020 à 16:12
Bonjour, pas d’erreur, c’est une petite allusion comique : fr.wiktionary.org/wiki/les_deux_mon_capitaine
Merci pour votre commentaire !
Cordialement,

Anonyme, le 09/06/2020 à 16:18
Ahh d’accord, je n’avais pas compris (j’ai lu trop mot-à -mot)... Haha ! Génial ! =)
Bonne journée

Anonyme, le 19/05/2020 à 11:55
J’avais cru que c’était subjectif et qu’il n’y a pas de bonne et de mauvaises réponses

Au pif sur Symphozik…

Savez-vous quel est le point commun entre Louis XIV et Niccolo Paganini ? Ils étaient tous deux férus de guitare. Car avant de devenir l’instrument populaire par définition, la guitare fut l’un des instruments phares des grandes cours européennes (voir une galerie de toiles).

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !