« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Reconnaissance d’œuvres - La musique allemande (facile)

La mission du jour, si vous l’acceptez, est de mettre un nom sur chacun des extraits (en MP3 s’il vous plaît !). Choisissez l’œuvre entendue dans le menu déroulant correspondant à chaque lecteur.

Écouter l’extrait 1

Écouter l’extrait 2

Écouter l’extrait 3

Écouter l’extrait 4

Écouter l’extrait 5

Commentaires des internautes

Anonyme, le 18/12/2012 à 16h45
Que fait donc Mahler dans un quizz sur la musique allemande ? ^^

Symphozik, le 18/12/2012 à 20h24
Oups…disons qu’on entendait par là "musique germanique" au sens large et que mon pangermanisme n’y est pour rien :D

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

En 1874, Piotr Ilitch Tchaïkovski dédicace son concerto pour piano à Nicolas Rubinstein qui (par jalousie ?) déclare l’œuvre “si mauvaise qu’elle lui donne la nausée“ ! Blessé, le compositeur supprime la dédicace. Hans Guido von Bülow ayant ensuite fait de l’œuvre un triomphe, Rubinstein présentera ses excuses et en fera un de ses morceaux de concert favori.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.