« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Reconnaissance d’œuvres - Le quatuor à cordes (moyen)

La mission du jour, si vous l’acceptez, est de mettre un nom sur chacun des extraits (en MP3 s’il vous plaît !). Choisissez l’œuvre entendue dans le menu déroulant correspondant à chaque lecteur.

Écouter l’extrait 1

Écouter l’extrait 2

Écouter l’extrait 3

Écouter l’extrait 4

Écouter l’extrait 5

Commentaires des internautes

Anonyme, le 10/11/2010 à 22h43
Encore une erreur ! La dernière réponse est fausse.
Il s’agit de [censuré] !

Symphozik, le 11/11/2010 à 15h02
Oups, c’est corrigé, merci !

piuf, le 21/11/2012 à 17h23
Dans Reconnaissance d’oeuvres - Le quatuor a cordes (moyen) - derniere epreuve : [censuré]
est mentionne 2 fois et donne une erreur.

Symphozik, le 22/11/2012 à 14h36
Bug corrigé, merci !

Dvorak, le 06/04/2015 à 15h56
Ben dis donc, le nombre de censure dans ce pays !...

Symphozik, le 06/04/2015 à 18h47
Si vous croyez que c’est mieux en République tchèque !

Anonyme, le 13/07/2016 à 22h28
Le 2e quatuor, c’est pas Haydn ?

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Mamoru Samuragochi s’est fait passer pendant environ 20 ans pour un compositeur sourd, surnommée le "Beethoven japonais". Il s’agissait en fait d’une escroquerie, révélée en février 2014 : il n’était ni l’un ni l’autre, le véritable auteur de "ses" œuvres étant un modeste professeur de musique, Takashi Niigaki.