« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Test d’oreille divinatoire

Avez-vous l’oreille divinatoire (ou devinatoire, selon les sources) ? Pour le découvrir, Symphozik vous propose ce test en exclusivité !

Qu’est-ce que l’oreille divinatoire ?

L’oreille divinatoire est un phénomène quasi-paranormal qui ne touche qu’environ quelques personnes sur un échantillon donné. Une personne ayant acquis l’oreille divinatoire, mise en présence d’un interprète quelconque, peut deviner quelle note sera jouée par l’interprète avant même que ce dernier n’ait esquissé le moindre son.

Fonctionnement : grâce au clavier virtuel, cliquez sur la note que vous pensez être sur le point d’entendre. Pour un résultat aussi fiable que possible, 10 notes seront proposées dans ce test.

DO MI FA SOL LA SI
Do#
Ré#
Fa#
Sol#
La#

Commentaires des internautes

Rafiki, le 01/04/2015 à 15h24
Je suis sûr qu’en travaillant suffisamment, je pourrai l’acquérir !! ><

MiLaReSol, le 14/04/2015 à 11h04
es-ce normal que je n’entende pas les notes?^^

Symphozik, le 14/04/2015 à 12h05
Si vous n’avez pas l’oreille divinatoire, oui…toutes mes condoléances ! ;)

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Définition de cette forme austère qu’est la fugue par Hans von Bülow : “morceau de musique au cours duquel les exécutants partent les uns après les autres, et les auditeurs tous en même temps”.

Nouveautés sur Symphozik

12/07 : Un nouveau dossier qui vous comblera si vous avez toujours rêvé de connaître la place de la musique dans une colonie pénitentiaire du XIXe siècle.

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !