« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Un opéra arabe à Aix-en-Provence

azerty, le 11/07/2016

Pour la première fois, un opéra oriental est représenté au festival d’Aix-en-Provence. Le musicien palestinien Moneim Adwan a écrit Kalila Wa Dimna, « un opéra avec une véritable identité arabe, avec des chants en arabe, un texte récité en français, et des artistes qui viennent de Tunisie, de Palestine ou du Liban. Cet opéra a une vertu éducative, explique-t-il, il démontre l’importance de l’éducation et de la culture. Il est facile de faire un dictateur, mais difficile de faire quelqu’un d’instruit ». Un message politique, qui résonne avec l’actualité : l’auteur du livret, le syrien Fady Jomar, fut lui-même prisonnier politique de Bachar-al-Assad.

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

John Cage a écrit un morceau de musique intitulé 4’33’’, où rien ne se passe pendant quatre minutes et trente-trois secondes.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.