Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Une Carmen chamboulée

azerty, le 10/01/2018

Pour dénoncer les violences faites aux femmes (ça faisait longtemps), le metteur en scène a changé la fin du célèbre opéra de Georges Bizet : ce n’est plus Don José qui tue Carmen mais l’inverse…ou presque : lors de la première représentation, le pistolet n’a pas fonctionné, Don José s’est écroulé en silence et la seule explosion fut celle des rires dans la salle. #BalanceTonAccessoiriste Plus d’infos

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Préludes pour piano - Prélude - Sergueï Rachmaninov

Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !