Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Vidéo : 4’33

Vidéo précédente : Le Sheldon et le Thérémine
Vidéo suivante : GRRRRRRRRR

Vidéo du 16/12/2014 (retour à la liste des vidéos insolites - Une vidéo au hasard)

Pour une fois que la musique contemporaine nous repose les oreilles ! Interprète : William Marx.

Votre avis sur cette vidéo ?

(impressions sur la vidéo, indépendamment de la musique)

6/10 (4 votes)

Commentaires des internautes

blopblop, le 16/12/2014 à 12:26
La meilleure version, en toute subjectivité, est celle pour alto et hautbois...

azerty, le 16/12/2014 à 14:15
bof... 3/10... pas facile de noter une non-performance.

blopblop, le 16/12/2014 à 22:22
Le silence fait partie de la musique. Et ce que Cage a voulu faire, c’est faire vivre le silence. Ça a une dimension presque philosophique, entendre le temps qui passe...
Par conséquent, pas sûr qu’on puisse parler de non-performance. La musique n’est pas un enchaînement de notes, mais une vie, en tout cas un moment à vivre. Ici, l’interprète doit savoir créer une atmosphère sans bruit, sacrée performance !

azerty, le 17/12/2014 à 11:42
“faire vivre le silence“ ... Schubert n’avait-il pas déjà fait ça ? Et on on connaît le mot de Sacha Guitry : “Le silence après du Mozart, c’est encore du Mozart“. Autrement dit, tous les silences ne se valent pas... Mais avait-on besoin de Cage pour nous rappeler cette évidence ? Peut-être...

blopblop, le 17/12/2014 à 12:25
Ou peut-être pas, toujours est-il que ca reste une performance interprétée !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

Au plus profond de notre cerveau, nous possédons, comme tous les animaux, une “oreille de vigilance”. Elle commande un réflexe de fuite après l’audition d’un son inconnu annonciateur d’une menace. Et voilà pourquoi tant de gens prennent leurs jambes à leur cou quand ils entendent de la musique contemporaine, par définition pleine de “sons inconnus, voire inquiétants”.

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.