« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Vidéo : Asturias

Vidéo du 30/11/2014 (retour à la liste des vidéos - vidéos insolites)

Asturias, d’Albéniz.

Votre avis sur cette vidéo ?

(impressions sur la vidéo, indépendamment de la musique)

7/10 (4 votes)

Cette pièce (en sol mineur), qui évoque plutôt le flamenco d’Andalousie, sera par la suite plusieurs fois adaptée pour la guitare (par Francisco Tárrega, Severino García Fortea ou encore Andrés Segovia), comme de nombreuses autres du compositeur.

Suggéré par Martha

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Pour les musiciens, jouer par cœur est une pratique récente. Il semble que c’est Liszt qui a le premier donné des récitals sans partition (au grand étonnement de ses contemporains).

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.