« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

André Danican Philidor, l’Aîné : biographie


  • Nom Philidor, l’Aîné Prénom André Danican Nation France
  • Naissance vers 1647, à Versailles (France) Mort 11/08/1730, à Dreux (France) Époque musicale Baroque

Biographie

Né à Versailles vers 1647, André Danican Philidor, dit l’Aîné, est le premier compositeur d’une lignée de musiciens (qui naquit sous Louis XIII et disparut après la Révolution). Dès 12 ans, il est Tambour de la Grande écurie.

Philidor joue de plusieurs instruments, dont le hautbois. Il occupera la place d’hautboïste puis de musicien de la chambre du Roi. Il sera aussi choisi pour le poste de bibliothécaire du Roi en 1684, et il créa ainsi une collection qui porte son nom. Le compositeur se maria deux fois et eut plus de 20 enfants (il aurait pu en toucher des allocations); sa seconde épouse avait environ...50 ans de moins que lui. Autant d’événements familiaux qui intéressent mes lecteurs...

Danican meurt à Dreux le 11 août 1730. Il est compositeur de multiples pièces pour les carnavals de la cour.

Commentaires des internautes

Anonyme, le 08/12/2014 à 19h37
Comment c’est possible plus de 20 enfants ?

Symphozik, le 08/12/2014 à 21h05
Boah économiquement le roi devait lui filer assez de thune puis ils ne connaissaient pas trop la crise l’euro fort l’inflation toussa à l’époque, biologiquement ben j’vais pas te faire un dessin (en plus il a eu 2 épouses, donc “seulement“ 10 par femme, ça se voit encore de nos jours), socialement c’était un peu la coutume à l’époque,…
Il n’y a que musicalement que je ne sais pas l’expliquer, mais d’un autre côté le rapport entre avoir 20 enfants et la musique faut le trouver (à la limite on pourrait dire que ça fait une belle portée mais ça n’explique rien).
Je reste à votre disposition pour d’éventuelles autres questions !
Cordialement,
Jean-Baptiste

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Bedrich Smetana, complètement sourd, compose encore son cycle Mà Vlast — Ma patrie — dont fait partie la célèbre Moldau.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.