« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Beethoven contre l’extrême droite en Allemagne

azerty, le 25/11/2015

Alors que se tenait devant l’Opéra de Mayence une manifestation d’un parti d’extrême-droite s’opposant à l’accueil des migrants en Allemagne, les chanteurs de l’établissement ont entonné l’Hymne à la joie de Beethoven afin de dénoncer leurs propos. S’estimant perturbés par ce fond trop sonore, les organisateurs de la manifestation ont décidé de porter plainte pour violation du droit de réunion. Plus d’informations

Commentaires des internautes

Anonyme, le 01/05/2017 à 12h04
Alle Menschen werden Brûder!

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Définition de cette forme austère qu’est la fugue par Hans von Bülow : “morceau de musique au cours duquel les exécutants partent les uns après les autres, et les auditeurs tous en même temps”.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.