« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

François Couperin : biographie courte

« Le La Fontaine de la musique »


  • Nom Couperin Prénom François Nation France
  • Naissance 10/11/1668, à Paris (France) Mort 11/09/1733, même ville Époque musicale Baroque
Biographie courteBiographie : cliquez ici

François Couperin (né à Paris en 1668 - mort à Paris en 1733) dit « le grand », organiste à la chapelle royale et musicien de la cour. Auteur notamment de quatre Livres d’œuvres pour clavecin (1713-1730), qui influencèrent Johann Sebastian Bach : pièces courtes aux titres évocateurs, bâties sur des rythmes de danse variés, de caractère élégant, satirique ou profond. Dans ses Concerts royaux (1714 puis 1724) et autres Sonates en trio, il adapte Corelli au goût français. Ses Leçons de ténèbres s’élèvent au niveau de Monteverdi par leur expression déchirante.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour François Couperin

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La “malle du poilu” est une caisse dans laquelle le soldat violoniste Lucien Durosoir a pu mettre à l’abri toutes les partitions qu’il avait amenées dans les tranchées pendant la première guerre mondiale. Il pouvait ainsi, entre deux attaques d’obus, oublier la violence du conflit en jouant ou lisant de la musique avec d’autres soldats musiciens. Un disque en a été tiré.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.