« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

De l’opéra pour les bébés prématurés

azerty, le 14/04/2017

Chaque mois, le CHU de Dijon et le Chœur de l’Opéra proposent un accompagnement musical à l’heure du coucher des bébés plus l’apprentissage des œuvres à leurs parents et aux infirmières. Les chants ont pour effet d’éveiller les grands prématurés traités dans le service. Plus d’infos

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Maurice Ravel, à qui l’on reprochait d’écrire une musique trop superficielle et artificielle, répondit : “ce n’est pas de ma faute, je suis artificiel par nature...“.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.